2015, l’année du mobile en France et dans le monde

Aude Chardenon |
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L’année 2015 a été, selon la Mobile Marketing Association France, fondamentale pour le mobile en France. De nombreux indicateurs sont au vert et cette montée du digital mobile conduit à une véritable démocratisation du shopping sur ces terminaux d’après le Shopping Index 2015.

mobile

Il s’est vendu plus de 20 millions de smartphones dans la seule année 2015 en France, soit plus de 2 millions de plus qu’en 2014, selon la treizième édition du Baromètre Trimestriel du Marketing Mobile, en partenariat avec comScore, GfK et Médiamétrie. L’étude publiée le 18 mars 2015 indique également 61,4% des Français sont des mobinautes. Plus de 2 mobinautes sur 3 sont des utilisateurs quotidiens d’Internet sur leur mobile et plus de 84% d’entre eux y accèdent quasi quotidiennement. Si 2015 est l’année du mobile, ce n’est pas vraiment l’année de la tablette. Les ventes de tablettes se sont en effet tassées en 2015. Les ventes de wearables ont plus que doublé avec plus de 819 000 unités notamment grâce au lancement de l’Apple Watch.

Bond du mobile.... et du m-commerce

Ces bons indicateurs sont en grande partie indissociables de l’accès au haut débit mobile, avec désormais plus de 43% des mobinautes équipés de téléphones 4G, soit plus de 18 millions de personnes. La barre symbolique de 50% des ouvertures email du smartphone et tablettes a été dépassée en décembre 2015. Ces données "conduisent à une augmentation du nombre de visites de sites, de paniers d’achats en ligne et de commandes", précise pour sa part Demandware. A l’occasion de la publication de son Shopping Index 2015, qui porte sur la croissance du commerce en ligne, à partir de l’analyse des transactions web de plus de 400 millions de consommateurs dans le monde, Demandware note que la croissance du commerce digital vient de connaître un bon de 26% sur l’année 2015. "Le désir d’achat est le moteur de la progression du commerce numérique, a déclaré Rick Kenney, responsable des études consommateurs chez Demandware. La forte hausse du nombre de consommateurs à avoir choisi l’e-commerce est un signe tangible que les comportements d'achat en ligne continuent d’évoluer".

Ainsi, la croissance du trafic et des achats sont principalement générés depuis le mobile, se traduisant par ailleurs par une diminution significative des visites et des paniers d’achat depuis les tablettes et les ordinateurs. Les tablettes affichent une baisse de respectivement 19% et 10% de la part du trafic et des commandes. Pour les smartphones, la part du trafic a progressé de 30% et 43% et la part des commandes a atteint +50% et +23%. "En 2015, les consommateurs ont adopté l'achat mobile. Pour les retailers, une stratégie mobile n’est plus une option, mais indispensable", poursuit Rick Kenney.

Devenir mobile-first, l'enjeu des marques en 2016

Pour la Mobile Marketing Association France, la courbe n’est pas prête de s’inverser en France. 22 millions de smartphones devraient être vendus en 2016. "Si en 2015 le mobile s’est définitivement installé au cœur de la vie connectée d’une majorité de Français, le mobile va littéralement transformer nos modes de vie en 2016 avec une consommation de la plupart des contenus et services exclusivement en mobilité, la gestion via mobile d’un nombre croissant d’objets communicants et de nouvelles habitudes d’achats véritablement mobile-first", précise Philippe Dumont, Rapporteur de la Commission Application et Site mobile de la Mobile Marketing Association France. Selon Demandware, cette tendance "devrait se poursuivre avec les efforts de personnalisation et d’amélioration de l’expérience client, les marques cherchant à rendre les interactions et les achats plus efficaces sur les divers canaux". 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA