A Lille, Superquinquin, le projet de supermarché collaboratif est en marche

Charlène Lermite |
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

2017, c’est l’échéance que s'est fixée une équipe lilloise pour ouvrir Superquinquin, le premier supermarché coopératif de la ville nordiste. Sur le modèle des Parisiens de La Louve et des Toulousains de Chouette Coop, 1000 membres doivent adhérer au concept Superquinquin pour que le supermarché voie le jour, à Fives. 

Assortiment bio, local, ou plus classique, Superquinquin veut avant tout créer un lieu de mixité sociale.
Assortiment bio, local, ou plus classique, Superquinquin veut avant tout créer un lieu de mixité sociale. © Eisenhans - Fotolia.com

"Proposer un nouveau modèle économique et solidaire, une alternative au modèle dominant des grandes surfaces, avec une consommation de qualité au prix le plus accessible" c’est l’objectif de Superquinquin, un supermarché coopératif qui devrait voir le jour en 2017 à Fives, près de Lille. Le quotidien la Voix du Nord a assisté à la réunion publique, qui se tenait le 26 janvier 2016, pour présenter le projet. Superquinquin peut déjà compter sur 70 membres inscrits, "mais nous devons obtenir 1000 membres pour déclencher l’ouverture", explique Geneviève Sevrin, présidente de l’association. Elle poursuit : "Avec un objectif de 1500 bénévoles qui viendront y travailler 3 heures par mois (encadrés par quelques salariés) pour le faire tourner".

Un supermaRché collaboratif
L’idée imaginée par une dizaine de personnes, il y a un an, repose sur un concept de supermarché collaboratif, créé à New York dans les années 70, le Park Slope Food Coop. A Paris, La Louve, et à Toulouse, la Chouette Coop, reposent sur ce concept. Les membres de Superquinquin souhaitent installer leur supermarché à Fives, sur une ancienne friche en cours de réaménagement, dans la banlieue lilloise. Le projet est soutenu par Martine Aubry, et la députée du Nord, Audrey Linkenheld.

Un assortiment éclectique
Côté approvisionnement, le supermarché coopératif ne mise pas que sur du tout bio ou du tout local. Superquinquin entend faire baisser les prix de 6000 produits, grâce au bénévolat : "Nous ne souhaitons pas imposer de diktats mais créer un vrai lieu de mixité sociale, précise l’association, il faut donner du sens à l’acte de consommer, prouver qu’un modèle différent peut exister"

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

2 commentaires

GD

02/03/2016 01h16 - GD

Habitant de fives nous sommes partants pour coloaborer a ce beau projet Contacter nous

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

caille

23/04/2016 14h52 - caille

Bonjour je viens de voir une emission sur les food coop aux usa et suis partante pour venir aider ts les mous a la vente Vs pouvez mecontacter au 0603764272 Martine

Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA