À Nice, l'avenue Jean-Médecin se prépare au tramway

Publié le

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami
Les futurs usagers trouveront la Fnac installée dans l'ex-magasin Belle Époque Riviera, et Monoprix redéployé dans son immeuble Art Déco.




Les premiers coups de pioche du futur tramway prévu pour 2006 accélèrent les restructurations commercia-les sur l'avenue Jean-Médecin, les « Champs-Élysées » niçois. Qui sera alors transformée en zone semi-piétonne, avec un nouveau parking souterrain de 400 places, face à l'ex-grand magasin Riviera. Sans parler des projets de liaison avec la gare centrale Nice Thiers au Nord, également profitables aux commerces.



Du coup, l'avenue focalise tous les intérêts. Au cours des dernières années, elle a accueilli des enseignes aussi emblématiques que Sephora, Zara, Celio Sport, H & M ou Virgin Megastore, et les Galeries Lafayette (13 000 m2) y achèvent leur rénovation. C'est aujourd'hui sur la partie centrale, où transitent 30 000 personnes par jour, que les travaux battent leur plein.



Le magasin Monoprix entame la modernisation et l'extension de ses deux niveaux, dans son immeuble Art Déco que fréquentent 10 000 personnes par jour, dont 15 % à 20 % d'étrangers. Le réaménagement, gagnant sur les réserves au premier étage, impose le déplacement des escalators et la création d'un ascenseur. Les 2 000 m2 du rez-de-chaussée seront dédiés à l'alimentaire avec de nouveaux rayons (rôtisserie, poissonnerie, service traiteur), et un bureau d'accueil « speaking english ». Un espace parfumerie complète l'ensemble. Les autres rayons (vêtements, papeterie, jouets...) grimpent au premier étage. Le chantier s'achèvera en décembre, avec l'aménagement des vitrines étendues jusqu'au premier étage.







La Fnac déménage sur cinq niveaux




À quelques pas, l'ex-grand magasin Riviera (6 étages, 10 000 m2) à l'architecture Belle Époque, dont les Galeries Lafayette ont acquis 60 % du capital en 2002, est aussi en chantier. Dès décembre, la parfumerie Marionnaud sera déplacée et Bershka, la chaîne pour adolescents d'Inditex, se déploiera sur 800 m2. Et la Fnac, déplacée du centre voisin Nice Étoile, s'y installera sur cinq niveaux. L'atrium, dominé par une verrière au 6e étage, accueillera les escalators.



L'inauguration de l'ensemble est pour l'automne 2004. À cette date, le centre commercial Nice Étoile, propriété d'Unibal (80 %) et de C & A (20 %), récupérera les 2 300 m2 libérés par la Fnac. Surtout, il entamera à son tour d'importants travaux de rénovation.



Édifié en 1982, le centre propose 90 boutiques et deux moyennes surfaces (Fnac et C & A) sur 18 900 m2 et 4 niveaux. Intégré dans un ensemble immobilier de 100 000 m2, le centre reçoit 30 000 visiteurs par jour.



Il a déjà réalisé un chiffre d'affaires de 162 M E en 2002, soit 7 900 E par mètre carré. « Le tramway, lui, apportera une station à l'entrée nord. L'espace laissé par la Fnac sur trois niveaux sera divisé en lots. Et l'intérieur du centre réaménagé, avec déplacement des escalators, décoration et ouverture sur la rue des façades », annonce Roch Charles Rosier, directeur de Nice Étoile pour Espace Expansion.



















Nos évènements

Article extrait du magazine N° 1835

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Recevez la Newsletter mensuelle LSA CAMPUS

    Inscrivez-vous

    >> Vous êtes Enseignant

    >> Vous êtes Etudiant

 

 

Suivre Lsa Conso

  • Twitter
  • Facebook
  • Viadeo
  • RSS
  • mobile

Lsa expert

LSA Expert, l’outil de recherche web dans la base des magasins, centrales et centres commerciaux, mise à jour en continu... Accédez au service

Lsa expert

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Recevez nos newsletters Abonnez-vous Connectez-vous