Marchés

A quoi sert Echo, le dernier gadget high-tech d’Amazon?

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

VIDÉO Amazon a dévoilé hier un nouveau produit connecté. Baptisé « Echo », il se présente sous la forme d’une enceinte connectée interactive qui se contrôle avec la voix et fournit toutes sortes d’informations. Analyse et démonstration en vidéo.

Echo, l'enceinte connectée intelligente d'Amazon, sera vendue 200 dollars
Echo, l'enceinte connectée intelligente d'Amazon, sera vendue 200 dollars

Un téléphone, une télécommande, de nouvelles tablettes et liseuses et, maintenant, une enceinte connectée. L’année 2014 aura décidément été celle de la transformation de l'e-commerçant Amazon en fabricant de produits high-tech. Avec d’ailleurs plus ou moins de succès (cf. les ventes ras de plancher du Fire Phone...).

Echo, l'enceinte intelligente  d'Amazon

Mais l’Américain a le mérite de tenter, d’innover dans un secteur finalement assez suiviste. La preuve une nouvelle fois avec son Echo dévoilé hier. Il s’agit donc d’une enceinte qui se connecte à internet qui se contrôle à la voix (comme l’interface Siri d’Apple) et propose plein de services. Lesquels ? Dans la vidéo de démonstration ci-dessous, Echo répond elle-même à cette question: «Je peux jouer de la musique, répondre à des questions, donner des informations sur la météo, créer des listes de courses et bien plus encore...» Une sorte d’assistant personnel à domicile.
Un mélange donc de Google (« Combien mesure le Mont Everest ? »), de Dash (« Ajoute du papier cadeau sur la liste de courses »), de Marmiton (« Combien de cuillères à café représente une cuillère à soupe ? ») ou encore de Spotify (« Joue une playlist de dance music »)... Un assistant universel qui rappelle un peu la Shirka du dessin-animée Ulysse 31...

Amazon continue d'innover

Une Shirka de la maison, donc, qui sera vendue 200 $ (100 $ pour les abonnés à Amazon Prime). Alors que les objets connectés pullulent aujourd’hui, Echo risque donc de faire du bruit. Mais est-ce qu’il se vendra pour autant ? Car c’est un peu ça le problème d’Amazon dans la high-tech. Si la marque sait innover et le prouve régulièrement, elle peine à le concrétiser dans les ventes.
En dehors de ses liseuses Kindle, Amazon n’est qu’un petit vendeur de produits électroniques. Son Fire Phone a fait un flop, ses tablettes peinent à exister en dehors des États-Unis (sa part de marché mondiale est estimée à moins de 7 % par IDC). Résultat, cette activité plombe les comptes d’un groupe à la santé financière toujours chancelante. Echo fera-t-il exception à la règle ? Voilà une question à laquelle l’enceinte connectée n’a sans doute pas la réponse...

Echo d'Amazon : démonstration en vidéo

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA