Amazon dément l’ouverture de 400 librairies physiques

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Non, Amazon ne compte pas faire son incursion dans la librairie physique avec 400 boutiques. Tech Crunch a révélé dans un article du 3 février 2016, qu’une source proche d’Amazon Books a démenti l’information. 

Une chaîne de librairies signée Amazon... Ce n'est pas pour maintenant.
Une chaîne de librairies signée Amazon... Ce n'est pas pour maintenant.

L’information était bien à prendre avec des pincettes. Le Wall Street Journal, qui rapportait les propos d’un responsable de centre commercial majeur aux Etats-Unis, a annoncé qu’Amazon envisageait d’ouvrir 400 boutiques physiques. Le site américain Tech Crunch a interrogé une source proche d’Amazon Books qui a formellement démenti l’information. "Cette information était de la spéculation de la part de quelqu’un qui n’appartient pas à Amazon Books" explique Tech Crunch. Sandeep Mathrani, le CEO des centres commerciaux General Growth Properties, qui révélait avoir compris qu’Amazon voulait ouvrir 400 librairies physiques est depuis revenu sur ses déclarations. Il a expliqué à CNBC que "son commentaire ne visait pas à refléter les plans de l’entreprise".

Des ouvertures de librairies plausibles

Si l’information paraissait cocasse, l’e-commerce étant en partie tenu responsable de la fermeture des librairies physiques, elle ne semblait pas pour autant impossible. En 2015, Amazon a ouvert une librairie à Seattle, la ville où est installé le siège social de l’e-commerçant. De nombreux acteurs du e-commerce se lancent actuellement dans les boutiques physiques, avec des flagships. Le marchand en ligne possède aussi des corners, comme aux Quatre Temps à la Défense (92) pour présenter ses tablettes Fire et liseuses Kindle. 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA