Amazon écrase la concurrence américaine du e-commerce

Publié le par

|

|

|

|

|

|

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Une étude d’Internet Retailer publie les 20 sites d’e-commerce aux Etats-Unis qui s’en sortent le mieux. Amazon est largement en tête, mais les autres pure players de la vente sont en train de se faire rattraper par les click-and-mortars, ces sites qui ont aussi des points de vente, comme Apple et Wal-Mart.

 

L’e-commerce est en forme aux Etats-Unis. Le classement d’Internet Retailer publié par le Journal du Net qui répertorie les 500 plus gros sites de vente en ligne, place Amazon en tête du classement pour l’année 2012. A lui seul, le site de Jeff Bezos pèse plus que ses 12 premiers poursuivants réunis ! En numéro deux, Staples, le distributeur de fournitures de bureau est suivi de près par Apple et Wal-Mart.

 

 

Les sites dit de click-and-motars, qui possèdent en plus de leurs ventes en ligne, des points de ventes « physiques » prenent de l’ampleur et viennent jouer sur le terrain des pures players de la vente. En moyenne, les chiffres d’affaires des pure players croissent de 15,6% (hors Amazon), de 17% chez les vendeurs à distances, de 16,7% chez les distributeurs « physiques » et de 14% chez les différentes marques. Lors de l’étude, il est apparu que sur les dix e-commerçants dont la vente en ligne affichait la plus forte croissance depuis dix ans, huit sont des distributeurs physiques, signe de l’évolution que connait le milieu. Cependant, entre 2011 et 2012, ce sont les pure players qui connaissent la croissance la plus forte.

Nos évènements

Suivre Lsa Conso

  • Twitter
  • Facebook
  • Viadeo
  • RSS
  • mobile

Lsa expert

LSA Expert, l’outil de recherche web dans la base des magasins, centrales et centres commerciaux, mise à jour en continu... Accédez au service

Lsa expert
Recevez nos newsletters Abonnez-vous Connectez-vous