Amazon lance discrètement 7 marques de vêtements

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Amazon, le géant américain du e-commerce, a récemment lancé en toute discrétion sept marques de vêtements et d'accessoires de mode destinés aux hommes, femmes et enfants.

Les marques lancées par Amazon recouvrent environ 1 800 articles différents
Les marques lancées par Amazon recouvrent environ 1 800 articles différents

Rien n’arrête l’e-marchand dans sa quête de relais de croissance. Amazon s’attaque désormais à la mode, et entend bien rattraper son retard en la matière, avec le lancement de sept marques différentes de vêtements et accessoires, dans les catégories hommes, femmes et enfants. Ces marques recouvrent environ 1 800 articles différents, selon le site Women’s Wear Daily. Selon toute vraisemblance, aucune des marques ne portera le nom d’Amazon. Franklin & Freeman, Franklin Tailored, James & Erin, Lark & Ro, North Eleven, Scout + Ro et Society New York, sont en effet les noms de marques qui ont été choisis par Amazon. Avec des tarifs qui se veulent raisonnables, en témoigne le prix d’une robe de marque Lark & Ro, vendue 70%, soit environ la moitié du prix d’un équivalent de marque Betsey Johnson.

Cette initiative de la part d’Amazon pourrait s’apparenter à une expérimentation supplémentaire du e-marchand, réputé pour multiplier les expériences dans sa perpétuelle recherche de croissance. Et le fait qu’il ait choisi de ne pas communiquer ouvertement sur ces lancements pourrait bien être le signal qu’il est encore en phase de test sur le sujet.

Une image ‘mode’ à construire

L’expérience d’Amazon avec la vente de vêtements ne date pas d’aujourd’hui. Dès 2002, l’e-marchand a étendu son activité à l’habillement et n’a eu de cesse d’expérimenter de bien des manières d’investir ce territoire. Depuis son acquisition de Shopbop en 2006 ou du spécialiste de la chaussure Zappos en 2009, jusqu’aux les ventes flash du site MyHabit en 2011. En dépit de tous ses efforts, Amazon ne bénéficie toujours pas d’une image de destination mode, d’un site où les internautes peuvent acheter des vêtements. Et c’est peut être la raison pour laquelle l’e-marchand a choisi de ne pas utiliser son nom pour les vêtements qu’il a choisi de développer.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA