Amazon s'offre Whole Foods Market pour près de 14 milliards de dollars

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le géant de l’e-commerce et le distributeur spécialisé dans les produits écologiques et biologiques ont conclu un accord de fusion, à l'issue duquel Amazon sera propriétaire de Whole Foods Market. Montant de la transaction : 13,7 milliards de dollars.

L'enseigne possède 460 points de vente aux Etats-Unis
L'enseigne possède 460 points de vente aux Etats-Unis© Whole Foods Market

Nous l’avions évoqué au mois d’avril dernier, et l’information est en passe de se concrétiser. Amazon vient d’annoncer officiellement qu’un accord définitif de fusion avait été passé avec le distributeur texan de produits biologiques Whole Foods Market (enseigne fondée en 1980 à Austin au Texas, présente aux Etats-Unis, au Canada et au Royaume-Uni). Le montant de la transaction s'élève à 13,7 milliards de dollars, soit 12,2 milliards d’euros. Dans un communiqué très bref, le patron d’Amazon, Jeff Bezos a déclaré que "des millions de personnes adorent Whole Foods Market parce qu’ils offrent les meilleurs aliments naturels (…), ils font un travail incroyable et nous voulons que cela continue". Au premier trimestre fiscal 2017, les ventes de l’enseigne ont grimpé de 1,9% à 4,9 milliards de dollars. Mais à magasins comparables, elles sont en baisse de 2,4%.

Il s'agit de l’acquisition la plus importante de l’e-commerçant, dont le rachat le plus gros pour l’heure avait porté sur le spécialiste de la vente de chaussures en ligne Zappos, acquis pour près de 900 millions de dollars en 2009. Suite à l’opération, Whole Foods Market (16 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2016) continuera d'exploiter des magasins sous la marque Whole Foods Market et devrait maintenir le même sourcing avec ses fournisseurs et ses partenaires à travers le monde. John Mackey restera directeur général de Whole Foods Market et le siège de l'entreprise demeurera à Austin.

Un réseau de 460 points de vente

Les premières rumeurs concernant cette acquisition remontent en réalité à l’automne 2016, quand Amazon réfléchissait à effectuer une offre publique d’achat sur le distributeur, mais aurait, tout compte fait, abandonné l’idée. Amazon est déjà actif dans le domaine des produits alimentaires, notamment aux Etats-Unis, avec son service Amazon Fresh. L’acquisition de Whole Foods market pourrait permettre au groupe d’e-commerce de s’assurer une entrée rapide et massive sur le marché très disputé mais lucratif de l’alimentaire - notamment haut de gamme-, grâce aux 460 points de vente de l’enseigne, ainsi qu’à ses 87 000 salariés. Et dans la foulée, de mettre la main sur une marque à la notoriété bien établie aux Etats-Unis.

L'opération, qui doit encore recevoir l'approbation des actionnaires de Whole Foods et des autorités de régulation, pourrait être conclue durant le second semestre 2017.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA