Amazon veut transformer les lampadaires et les toits en perchoir pour drones

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L’e-commerçant aurait-il résolu les deux problèmes majeurs de la livraison par drone ? Amazon a déposé un brevet le 12 juillet 2016, qui vise à transformer les lampadaires, les clochers et les toits d’immeubles en station pour drones. 

Les drones d'Amazon peuvent livrer des colis de 2,3kg dans un périmètre de 16kg en 30 minutes.
Les drones d'Amazon peuvent livrer des colis de 2,3kg dans un périmètre de 16kg en 30 minutes. © Amazon

Amazon a décidé de livrer ses clients par drones, et ne lâche pas l’affaire. Le géant du e-commerce a présenté un brevet le 12 juillet 2016 auprès de l’autorité américaine des brevets et des marques déposées, visant à contourner deux des difficultés principales de la livraison par drone. Depuis 2013, Amazon mise sur Prime Air, en décembre dernier l’e-commerçant avait présenté dans une vidéo des drones capables de livrer des paquets allant jusqu’à 2,3 kg, dans un périmètre de 16km, en seulement 30 minutes. Mais, Amazon doit encore contourner deux difficultés : le maillage du réseau et l’autonomie réduite de ses drones. Alors dans son brevet déposé le 12 juillet dernier, Amazon propose de transformer les lampadaires, les clochers et les toits d’immeubles en station d’accueil pour drone livreur. L’avantage de la solution est de permettre aux drones de se recharger en se positionnant sur ces stations, de déposer des colis et d’en récupérer, mais aussi de recalculer le trajet le plus pertinent pour la livraison ou de se mettre à l’abri en cas de mauvais temps. Le site américain Tech Crunch n’a pas manqué de moquer les perchoirs d’Amazon : il explique qu’au-delà des villes, cette solution suppose que le gouvernement l’accepte, mais rappelle aussi le risque, de voir des drones chargés se poser au-dessus des passants. Si des particuliers acceptent de transformer leur toit en station pour drones, "peu de chance que ceux-ci supportent le bourdonnement continuel," ajoute Tech Crunch.

Des perchoirs transformés en point de livraison ?

Amazon imagine dans son brevet que les perchoirs pourraient non pas seulement servir de station d’accueil ou de recharge, mais de point de livraison. Sur les immeubles, une trappe aspirante pourrait directement envoyer le colis au bureau du concierge. Si les solutions proposées par Amazon sont pertinentes, pas sur de les voir un jour mises en œuvre.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA