Bacardi-Martini et Carrefour repensent le rayon des spiritueux

Publié le par

|

|

|

|

|

|

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Fini le mur de bouteilles qui n’incite pas à l’achat plaisir. Bacardi a proposé à Carrefour un « Bar moderne » pour les alcools forts, peu valorisés. Avec des résultats probants jusque-là.

Plus de 12 € par achat. Avec un si beau panier, pas question de passer à côté d’un tel potentiel. C’est ce que se sont dit conjointement Bacardi-Martini et Carrefour, quand le premier a imaginé pour le second de mieux vendre les alcools forts (vodkas, rhums, whiskys et digestifs, anisés…). En comparaison avec les caves à vins ou les caves à bières, les alcools forts apparaissent quelque peu délaissés.

« Nous voulions valoriser l’ensemble sur un marché impliquant financièrement », explique Marc Delage, directeur catégorie spiritueux pour Carrefour. La proposition de l’une des principales marques, Bacardi- Martini, fera le reste. « Sur les spiritueux, le ticket de caisse est important, mais nous savons que la consommation n’augmentera pas dans les prochaines années, précise Caroline Doche, directrice marketing clients chez Bacardi-Martini. Les clients vont boire moins, mais mieux. Or, réglementation oblige, le magasin reste un point de contact essentiel avec lui. »

Pour les spiritueux, le ticket de caisse est important, mais nous savons que la consommation n’augmentera pas dans les prochaines années. Les clients vont boire moins, mais mieux. Or, réglementation oblige, le magasin reste un point de contact essentiel avec lui.

Caroline doche, directrice marketing clients chez Bacardi-Martini

 

Trois moments pour un rayon

L’industriel a donc imaginé trois « moments » autour d’un « bar moderne » qu’il balise en rayon : « l’apéritif convivial » (Martini), le moment «dégustation» (whiskys, digestifs), et le moment « festif » (alcools blancs, rhums…).

Besoin d’être inspiré? Le client pourra trouver sur une borne une série de recettes de cocktails. Besoin d’être renseigné ? Les unités d’alcool dans chaque verre sont indiquées : 2,5 cl de whisky équivalent, par exemple, à 10 cl de vin. Enfin, pour impressionner le chaland, une niche baptisée « La sélection » a été créée. Au programme : une formation sur les produits, leur origine, leur goût… C’est là que l’on apprend que le bourbon est l’« American Whiskey » par excellence, fabriqué dans deux États américains, le Kentucky et le Tennessee. Et que la spécificité de ces whiskeys est qu’ils comportent au minimum 51% de maïs ! 

 

Espérances comblées

Après un test élargi à un tiers du parc Carrefour, le résultat est à la hauteur des espérances de Bacardi. Sept semaines après l’implantation, ce nouveau merchandising génère un chiffre d’affaires additionnel de 4,3 points sur huit magasins. Et d’ici à 2014, les 222 hypers du groupe auront leur « bar moderne ».

Nos évènements

Recevez la Newsletter mensuelle LSA CAMPUS

    Inscrivez-vous

    >> Vous êtes Enseignant

    >> Vous êtes Etudiant

 

 

Suivre Lsa Conso

  • Twitter
  • Facebook
  • Viadeo
  • RSS
  • mobile

Lsa expert

LSA Expert, l’outil de recherche web dans la base des magasins, centrales et centres commerciaux, mise à jour en continu... Accédez au service

Lsa expert

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Recevez nos newsletters Abonnez-vous Connectez-vous