[Bilan] Coup de frein sur les ventes en ligne au 3e trimestre 2016

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La Fevad a publié le montant des ventes en ligne pour le troisième trimestre 2016. Toujours en croissance, l'e-commerce réalise néanmoins une moins bonne performance que le trimestre précédent, tandis que le panier moyen continue de chuter et que la hausse des marketplaces est moindre.

La croissance du e-commerce au cours du troisième trimestre atteint 12%
La croissance du e-commerce au cours du troisième trimestre atteint 12%

Une croissance qui ralentit. La Fevad vient de publier les chiffres du marché du e-commerce en France pour le troisième trimestre 2016, et les ventes en ligne ont une fois encore progressé, de 12% pour atteindre 16,9 milliards d’euros. Toutefois, au regard du trimestre précédent où les ventes avaient augmenté de 15%, le secteur accuse un ralentissement de croissance. Il est à noter que la performance des e-marchands sur cette période s’inscrit dans un contexte de dégradation de la consommation des ménages qui, après une belle embellie au 1er semestre de +2,7%, s’affiche en recul de -2,4% sur le 3ème trimestre (Source : Produits industriels hors automobile – Banque de France).  En revanche, L’augmentation du nombre de sites marchands actifs est en croissance de +9% en un an, et désormais, l’e-commercce français se compose de 195 450 sites contre 178 500 au 3ème trimestre 2015. La barre des 200 000 sites marchands devrait donc être franchie cette année.   

Le panier moyen poursuit sa chute
Au cours du troisième trimestre, 227 millions de transactions ont été enregistrées sur Internet, là aussi, en hausse, de 17%. En revanche, le montant moyen par transaction diminue encore et toujours, de 4% sur un an, pour se stabiliser à 75 euros. Sur 10 ans, le panier a perdu 13%, et selon la Fevad, cette baisse est le reflet de l’évolution des comportements d’achat sur internet et tend à rapprocher progressivement le panier moyen sur internet de celui en magasin. Cette baisse du panier continue par ailleurs d’être compensée par l’augmentation du nombre d’achats en ligne par acheteur avec 7,9 achats par acheteur sur le trimestre (vs 7,2 au 3ème trimestre 2015). Ainsi, le montant dépensé par acheteur au 3ème trimestre augmente encore et atteint 590 euros ( contre 562 euros au 3ème trimestre 2015).

La hausse des places de marché ralentit encore un peu plus
Autre enseignement fort du rapport de la Fevad, les places de marché continuent leur expansion. Mais de manière bien plus modéré que précédemment. En effet, si le volume des ventes réalisées depuis les marketplaces représente 30% du volume d'affaires des sites de l'iPM (indice Place de Marché), la croissance des marketplaces a encore ralenti pour atteindre +15%. Autrement dit, les places de marché progressent désormais au même rythme que l’ensemble du secteur. Enfin, le commerce mobile, poursuit son augmentation à  un rythme soutenu, de l’ordre de 30% (contre 38% le trimestre précédent), et les sites de l’iCM (indice commerce mobile), réalisent désormais plus d’un quart de leurs ventes sur terminaux mobiles contre 20% il y a un an. Le panier moyen est plus bas sur smartphones & tablettes : environ 20% inférieur au panier moyen global des enseignes du panel iCM.

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA