Bonial s’ouvre au marché scandinave

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Bonial.com a annoncé  le 21 septembre 2015 le déploiement de ses activités au Danemark, en Norvège et en Suède, trois marchés que le groupe estime essentiels dans la distribution de prospectus en Europe.

Le nombre moyen de dépliants publicitaires reçus chaque semaine par les foyers scandinaves est nettement supérieur à la France.
Le nombre moyen de dépliants publicitaires reçus chaque semaine par les foyers scandinaves est nettement supérieur à la France.© Savvapanf Photo - Fotolia.com

Trois pays, trois sites différents. Le groupe Bonial.com a annoncé, le 21 septembre 2015, l’ouverture de ses activités au Danemark (www.bonial.dk), en Norvège (www.bonial.no) et en Suède (www.bonial.se). Le leader mondial de la médiatisation des prospectus digitaux ajoute ainsi trois nouveaux pays à son parc actuel qui compte une audience globale de 20 millions de visiteurs uniques chaque mois via ses applications : KaufDA en Allemagne, Retale aux USA, Bonial en France, Ofertia en Espagne, au Mexique, au Chili et en Colombie ou encore Guiato au Brésil. "Bonial fournira dans chacun de ces 3 nouveaux marchés une alternative digitale aux prospectus papier, permettant aux grands distributeurs du pays d’atteindre des consommateurs de plus en plus connectés", indique le groupe dans un communiqué. Ces clients potentiels auront accès aux versions locales des prospectus en cours de validité dans les magasins proches de leur position. Ils pourront également rechercher des produits et programmer des alertes sur leurs distributeurs ou produits favoris.

Une véritable "culture du prospectus"

Bonnial compte entre autre sur le fort taux d’équipement en smartphone dans ces trois pays, qui comptent parmi les plus élevés au monde (87% en Norvège et au Danemark, 82% en Suède - source Deloitte). Par ailleurs, les dépenses d’imprimés publicitaires, en proportion des investissements marketing totaux, représentent des pourcentages nettement plus élevés que la moyenne européenne (6,26%) selon l'European Letterbox Marketing Association (ELMA). Ainsi, le nombre moyen de dépliants publicitaires reçus chaque semaine par les foyers scandinaves est par exemple deux fois supérieur en Norvège (32/semaine) et au Danemark (27 / semaine) qu’en France (15/semaine), pays déjà significativement au-dessus de la moyenne européenne avec 12 prospectus chaque semaine). "Le modèle de Bonial a vocation à s’implanter partout où l’on trouve trois fondamentaux : une grande distribution structurée, une ‘culture du prospectus’ à la fois côté enseigne et côté consommateurs, et bien sûr des usages digitaux bien installés notamment sur mobile, commente Matthias Berahya-Lazarus, Président de Bonial. Le Danemark, la Suède et la Norvège réunissent ces conditions".

Part de la dépense en prospectus dans le total des dépenses publicitaires en 2012

Nombre moyen de prospectus distribués par foyer par semaine

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA