Boostore le nouveau bras armé de Carrefour sur le Net

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dédié aux produits non alimentaires, le nouveau site de ecommerce de Carrefour ouvrira le 19 juin. Il proposera 1,125 million de références dont 1 million en téléchargement. Il s'appuie fortement sur les hypers du groupe.

Avec 1,125 million de références dans son catalogue, Boostore.com a été présenté par Guy Yraeta, le directeur général de Carrefour Hypermarchés France, lors de la conférence de presse organisée ce matin pour en annoncer le lancement, comme « le multispécialiste à la gamme la plus large sur internet ». De fait, Boostore couvre près d'une dizaine de secteurs dont les produits éditoriaux (livres, CD, DVD, jeux vidéo, logiciels), la micro-informatique, l'électronique grand public, l'électroménager, le développement photo, les articles de sport (fitness, cycle, piscine), les fleurs, la billetterie spectacle et enfin le fuel...
A ceux qui n'y trouveront pas leur compte, Nicolas Gautheron, le directeur de Boostore précise que « l'offre n'est pas exhaustive et qu'elle évoluera dans les mois à venir ». Ainsi le textile s'ajoutera à la liste des produits en vente sur le site au premier semestre 2007.
A cette offre large, Boostore promet d'ajouter le service et les prix. «Sur internet, il existe des sites avec du choix et le service mais qui n'ont pas les prix et de l'autre côté des sites qui ont les prix mais qui n'ont pas la largeur de l'offre et le service », indiquait Guy Yraeta pour expliquer ce que Boostore apportera de plus selon lui, sur une Toile déjà encombrée par les ecommerçants. En matière de prix, Carrefour promet que Boostore sera « très agressif » et rappelle que ses concurrents sont les autres grands distributeurs du Net.
S'agissant de son fonctionnement, le site est pour partie autonome et pour partie le prolongement en ligne, des hypermarchés. Pour sa logistique, Boostore fonctionne avec deux entrepôts dédiés. Le premier expédiera les produits légers et peu encombrants (moins de 30 kg et de 1,5 mètre) soit 80% des références environ et le second les produits pondéreux ou volumineux soit les 20% restants. Les produits seront soit livrés au domicile des clients et mis en service si besoin, soit déposés à leur demande dans l'un des 3400 points de retrait colis Kiala. Voilà pour l'autonomie. Pour le reste, Boostore se repose largement sur la branche hypermarchés pour ses achats et ses besoins informatiques et sur les 217 magasins qui serviront de point relais pour le service après-vente.
Olivier Bitoun

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA