Bricorama propose de racheter Mr Bricolage, ce dernier dément

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Cinq mois après l'échec du mariage avec Kingfisher, Bricorama sort du bois et déclare sa flamme à Mr Bricolage. Montant de l'offre publique d'achat : 15 euros par action, soit 150 millions d'euros au total. Problème, Mr Bricolage qui reconnaît avoir reçu "une offre indicative" dit ne pas avoir "entamé de négociations". Le pdg de Mr Bricolage a "démissionné" de ses fonctions hier.

Un indépendant, Bricorama, se porte candidat pour racheter un autre indépendant, Mr Bricolage.
Un indépendant, Bricorama, se porte candidat pour racheter un autre indépendant, Mr Bricolage.© DR

Il n'y avait pas beaucoup de prétendants possibles. Après la tentative ratée de mariage entre Kingfisher (33% du marché du bricolage en France selon Unibal) et Mr Bricolage (10% de part de marché), qui pouvait bien s'intéresser à l'un des derniers indépendants du marché? Brico Leclerc (2% de part de marché)? Bricomarché (10%)? Eh bien non, c'est le bouillonnant Jean-Claude Bourrelier qui a approché Mr Bricolage, une approche confirmée par communiqué officiel aujourd'hui. Sa proposition : 15 euros par action, soit 150 millions d'euros au total pour un groupe qui pèse plus de 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

Un premier essai et des synergies évidentes

Ceci annonce cela. Il y a quelques mois, Bricorama avait repris 9 magasins franchisés Mr Bricolage dans le sud-ouest de la France, du groupe Gnuva. L'intérêt d'un rapprochement à plus grande échelle apparaît évident pour Bricorama. "Ce projet est créateur de nombreuses synergies opérationnelles par la complémentarité des savoir-faire respectifs des deux groupes et de leurs réseaux de magasins", souligne l'acheteur dans son communiqué. Et Bricorama d'assurer vouloir pérenniser et développer le réseau d'adhérents auxquels des "conditions commerciales améliorées" seraient proposées. 

dementi de l'intéressé

Mr Bricolage a répondu officiellement, en apportant ce qui ressemble à un démenti. "Si Mr Bricolage a bien reçu une offre qui n'est qu'indicative de Bricorama, il n'y a pas de négociations entamées avec cette société". Le numéro trois du secteur en France traverse une phase difficile avec un chiffre d'affaires en baisse de 4,4% en 2014. La précédente tentative de rappochement avait aussi achoppé sur les réticences du principal actionnaire de la famille, l'ANPF, qui détient 41,9% du capital et 49,9% des droits de vote et de la famille Tabur (26% du capital). Bizarrement, Jean-François Boucher, le pdg de Mr Bricolage a "démissionné" hier de ses fonctions. Du moins, c'est la version officielle. Il a été remplacé par Paul Cassignol, propriétaire de 5 magasins dans le sud-ouest. La direction générale est assurée par intérim par Guy Béghin.

 

 

Bricorama en chiffres

  • 1 milliard d'euros de C.A en 2015
  • 223 magasins, dont 92 en France

 

Mr. Bricolage en chiffres

  • 2,2 Mrds € de CA, dont 1,9 Mrd € en France en 2014
  • 866 magasins, dont 797 en France

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA