Caprice des Dieux réveille la Saint Valentin avec humour

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Pour la St Valentin, Caprice des Dieux lance une nouvelle saga publicitaire revisitée au travers de situations du quotidien, avec l’agence Marcel et Golden Moustache.

Caprice des Dieux lance une nouvelle campagne publicitaire accompagnée d'un jeu concours pour la St Valentin
Caprice des Dieux lance une nouvelle campagne publicitaire accompagnée d'un jeu concours pour la St Valentin

Pour Caprice des Dieux, marque de fromage du groupe Savencia, la Saint Valentin est en temps fort à ne pas rater. Très active sur les réseaux sociaux au cours de cette période, elle renouvèle l’expérience en 2017 avec l’agence Marcel et Golden Moustache, acteurs incontournable des vidéos web et filiale du groupe M6. La marque mise sur un nouveau claim : Caprice des Dieux, Caprice sans eux. Car pour de nombreux couples, il n’est pas toujours évident de passer la St Valentin juste à deux. Des enfants envahissants, des beaux-parents qui arrivent à l’improviste, des colocataires qui restent plantés sur le canapé… Ainsi, à partir du 10 janvier, Caprice des Dieux arrive avec une nouvelle saga revisitée au travers de situations du quotidien. Huit films, qui mettent en avant les astuces pour éloigner les importuns et profiter d’un moment à deux, seront disponibles sur les réseaux sociaux. Cette nouvelle copie publicitaire, qui sera déclinée en tv du 23 janvier au 14 février 2017, s’accompagne d’un jeu concours (du 10 janvier au 12 mars sur www.capricedesdieux.com), relayé sur plus de 6 millions de packs porteurs. Il suffit aux consommateurs de choisir « son gêneur » potentiel et de partager sa pire vraie/fausse excuse pour l’éloigner et se retrouver à deux. A gagner : « Pour un Caprice sans enfants » en Croatie avec une jeune fille au pair pour s’occuper des enfants, « Pour un Caprice sans colocs » à San Francisco pendant que les colocs partent barouder en Europe et « Pour un Caprice sans belle-mère » en Thaïlande pendant que les beaux-parents profitent d’une thalassothérapie.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA