Catégorie Industrie non-alimentaire

La rédaction de  LSA |
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer



> Présentation de la région
> Les champions primés
> Les entreprises de la région
Les secteurs de la région :
> L'industrie avec L'Usine Nouvelle, Industrie et Technologies, Emballages Magazine
>
La grande consommation avec LSA
> L'assurance avec l'Argus de l'assurance
> Le tourisme avec l'Echo touristique
> La restauration avec Néorestauration

GRAND PRIX - Non-alimentaire > voir les nominés

Roval

Roval fait mousser les MDD
Le spécialiste des produits d'hygiène liquides a réussi à imposer ses gammes à marques d'enseignes grâce à sa très forte réactivité sur des marchés en renouvellement permanent.

Chiffre d'affaires en 2003 :
58,5M€

Les points forts
> Une forte réactivité pour anticiper les besoins de la clientèle et suivre les évolutions de consommation.
> L'indépendance d'une entreprise 100 % familiale.
> Des ouvertures à l'international.

YANNICK BRUNET- PDG de Roval :
?Impossible de rivaliser avec les marques de multinationales telles que L'Oréal, Unilever, Procter & Gamble. D'où notre stratégie sur les marques de distributeurs.?


Roval ? «C'est tout ce qu'il y a dans la salle de bains, en dehors des savons et des aérosols », résume son PDG, Yannick Brunet, à la tête d'une entreprise de 227personnes qui formulent, conçoivent, fabriquent, conditionnent, contrôlent et distribuer tous les produits d'hygiène de la salle de bains dès lors qu'ils sont liquides ou émulsionnés. Le tout sous MDD semble réussir à Roval, qui annonce une croissance supérieure à 10% par an au cours d es cinq dernières années. «Nous nous sommes engouffrés dans ce créneau, car il n'y avait pas d'autre stratégie, explique le PDG. Il est impossible de rivaliser avec les multinationales telles que l'Oréal, Unilever, Procter & Gamble.»
Certes, la tâche n'est pas de tout repos compte tenu des exigences de la grande distribution. Et puis la réactivité est le nerf de la guerre. « Il faut suivre le marché, être aux abois pour relooker l'étiquetage, renouveler le conditionnement, faire évoluer le parfum, confie Yannick Brunet. Rien n'est acquis. Sachant qu'un produit de MDD a une durée de vie de trois ans, on ne risque ni de s'ennuyer ni de s'endormir. » Toujours dans les startingblocks pour exploiter de nouveaux marchés, Yannick Brunet annonce déjà un projet sur la cosmétique. L'entreprise, installée à Flers, dans l'Orne, dispose de deux sites, distants de deux kilomètres. Celui de La Planchette fabrique des produits alcooliques, des dissolvants pour ongles, des lotions, des parfums. L'autre se consacre aux produits d'hygiène corporelle et capillaire.

Holding 100% familial

L'aventure de Roval a commencé en 1936 quand messieurs Royer et Vallée - ce qui donnera Roval- s'associent pour fonder une société spécialisée dans la brillantine. Après la guerre, la société se met à fabriquer de l'eau de Cologne pour les salons de coiffure. En 1980, deux entrepreneurs, Philippe Lemoine et Yannick Brunet, reprennent l'entreprise et continuent à fabriquer des produits alcoolisés type eau de Cologne. En 1988, Yannick Brunet rachète une partie de la friche industrielle de Philips sur le Tremblay et Philippe Lemoine crée Lemoine SA, qui deviendra un leader européen -en MDD! - du coton d'hygiène et du Coton-tige. En 1997, Roval fera une incursion dans le groupe Boots -champion britannique de l'hygiène-pharmacie- qui le... recédera trois ans plus tard, en annonçant qu'il ne veut plus travailler sous MDD. Yannick Brunet, qui en était resté le président, rachète en 2001 l'entreprise. Roval est désormais détenu par un holding 100% familial. Et possède aussi un site -Plastirêve- à Flers, qui fabrique les flacons en plastique personnalisés pour les distributeurs (3,2M€de CA; 21 personnes). Roval a aussi une... fille en Espagne, Roval Cosmetica (15M€ de CA, 49 emplois), filiale spécialisée dans les tensioactifs et les émulsions. L'export est en effet une activité non négligeable avec 15% du chiffre. La PME de Flers fait aussi mousser son talent dans les salles de bains de Grande-Bretagne, de Suède, du Danemark, de Belgique, d'Italie, du Portugal, d'Espagne, deNorvège...

CLAIRE GARNIER





LES NOMINÉS
PEG SA
CA 2003 : 19M€
Au départ entreprise de déchets textiles, PEG SA a eu la bonne idée de se diversifier vers les oreillers et couettes haut de gamme, en étant souvent pionnier.
Bouvet
CA 2003 : 13 M€
La société installée à Flers (Orne) fabrique et commercialise des poignées en fer forgé pour la distribution spécialisée et les quincailliers.


  > haut de page

Carnet des décideurs

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA