David Manoukian, directeur général Alain Manoukian : La deuxième génération de Manoukian surfe sur le Net

Publié le

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Deux ans après son entrée dans le groupe familial, David, fils d'Alain, vient de lancer les sites de l'enseigne de prêt-à-porter. Sites qui ne seront véritablement marchands qu'à la fin de l'année.

Chez les Manoukian, on travaille en famille : les femmes (Dany, la mère, et Seda, la fille aînée) au style, les hommes à la gestion. Alain Manoukian, PDG et fondateur de l'enseigne, a ainsi été rejoint, il y a deux ans, par son fils cadet, David (27 ans), devenu directeur général, en charge du développement international, de la communication financière, des achats et du développement. C'est à ce dernier titre qu'il a orchestré le lancement, en mai, des deux sites de l'enseigne : Groupe-alain-manoukian.fr pour la communication institutionnelle, Alain-manoukian.fr pour la vente.

À dire vrai, le site n'est pas encore marchand : seule la réservation des articles est possible. Le client doit, ensuite, se rendre dans le magasin le plus proche pour payer et retirer ses achats. Mais la vente directe devrait être lancée d'ici à la fin de l'année. « Nous étions en train de travailler sur ces sites au printemps 2000, quand est survenue l'hécatombe des dot.com, se souvient David Manoukian. Nous avons préféré rester prudents et laisser la vente directe de côté. » Mais le succès du site, qui présente la totalité de l'offre (soit

800 références hommes, femmes et accessoires), a accéléré les choses : cette année, plus de 600 000 « chalands » l'auront visité. Surtout, le panier moyen des cyberclients est extrêmement élevé (137 EUR en moyenne, 30 % de plus qu'en magasins).

En bon gestionnaire (après un Bachelor of Business Administration à Boston, et deux ans d'audit et de contrôle de gestion dans des grands cabinets américains), David Manoukian sait rester prudent : « Le chiffre d'affaires généré par le site est minime. Il ne dépasse pas celui d'une bonne boutique, alors que le groupe a réalisé 154 M EUR de CA et compte dépasser les 300 d'ici à 2005. » En attendant, le groupe s'est contenté de limiter les cyberinvestissements : pas plus de 150 000 EUR , qui devraient être amortis en moins de deux ans. Ce qui n'empêche pas le site d'être rapide et agréable. « Il a le mérite de s'inscrire dans la nouvelle architecture informatique du groupe. Nous pouvons ainsi gérer la recherche de fournisseurs, la distribution chez les multimarques et les relations avec la communauté financière via internet », se félicite ce jeune marié qui n'avoue, en plus de sa femme, qu'une seule passion : le travail

Nos évènements

Article extrait du magazine N° 1736

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Suivre Lsa Conso

  • Twitter
  • Facebook
  • Viadeo
  • RSS
  • mobile

Lsa expert

LSA Expert, l’outil de recherche web dans la base des magasins, centrales et centres commerciaux, mise à jour en continu... Accédez au service

Lsa expert
Recevez nos newsletters Abonnez-vous Connectez-vous