Marchés

Découvrez l’unique site d'élevage des insectes comestibles

JULIE DELVALLÉE |
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dossier Actuellement, leur prix est sept fois plus cher qu'une portion de viande. Cette nouvelle source de protéines, qui intrigue beaucoup les distributeurs, devrait bientôt se retrouver en linéaires. Mais comment est-elle produite ?

La PME Micronutris vend actuellement des insectes comestibles sur son site en ligne. La PME devrait bientôt proposer ses produits en GMS.
La PME Micronutris vend actuellement des insectes comestibles sur son site en ligne. La PME devrait bientôt proposer ses produits en GMS.

La PME de Cédric Auriol est bien connue dans la région toulousaine. C’est en effet « l’unique site au monde d’élevage d’insectes comestibles avec une visée industrielle », assure l’entrepreneur.

Cedric Auriol, fondateur de la PME Micronutris

Il commercialise depuis 2011 des grillons et vers de farine pour l’alimentation humaine. A ce jour, son entreprise Micronutris produit une tonne d’insectes par mois, qui sont envoyés à des sous-traitants pour être transformés (biscuits et insectes déshydratés principalement à ce jour). Les produits sont ensuite commercialisés sur le site Mangeons des insectes.com, qui compte 2000 clients réguliers, « essentiellement des militants pour une consommation alternative » précise Cédric Auriol.

Bientôt, les petites bestioles devraient prendre place en linéaires… Plusieurs distributeurs ont déjà approché le jeune trentenaire.

Elevage de vers de farine

La toile fourmille de sites similaires pour acheter cette source de protéines encore marginale en Europe. Comment se distingue Micronutris face à la concurrence ? « Nous produisons nous même nos insectes et assurons une traçabilité » répond Cédric Auriol. «Beaucoup de sites font de l’import d’insectes et s’approvisionnent dans des fermes familiales souvent asiatiques qui n’ont pas les mêmes normes que nous. Il y a aussi de nombreux élevages d’insectes destinés à la nourriture animale qui se retrouvent vendus en ligne », poursuit-il.

Lui entend donc garantir une traçabilité à ses consommateurs.

Dans son élevage de 350 mètres carrés, les grillons sont d’abord placés dans des alvéoles (les barquettes d’œufs vendus en supermarchés, voir ci-dessous) de 0 à 6 semaines ; ils sont nourris avec une alimentation 100 % végétale et le plus souvent locale : farine de céréales et fruits et légumes frais une fois par semaine.

Elevage de grillons

Quand les grillons arrivent à terme, leur chant commence. Il est alors temps pour l’éleveur de secouer les alvéoles pour récupérer l’ensemble des animaux. Une petite partie va en salle de reproduction pour renouveler les stocks (certains insectes sont régulièrement achetés pour la reproduction afin d’éviter la consanguinité). Le reste de l’élevage entame une période de jeune de 48 heures pour vider complètement le tube digestif de l’animal… qui sera ébouillanté puis déshydraté.

Pour les vers de farine, même processus. Le cycle de croissance dure cette fois-ci trois mois, période durant laquelle les larves grossissent dans des bacs en plastique fournis en céréales et fruits et légumes.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA