E-Commerce : meilleures que prévues, les ventes en ligne progressent de 14% en 2015 [Bilan]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les ventes en ligne ont de nouveau progressé en 2015. Selon le bilan publié jeudi 28 janvier 2016 par la Fevad, le secteur a généré près de 65 milliards d'euros de chiffre d'affaires, au-delà des prévisions initiales de la Fédération.

En 2016, la tendance devrait se poursuivre, et la Fevad anticipe un chiffre d’affaires global du secteur en fin d'année de 70 milliards d'euros
En 2016, la tendance devrait se poursuivre, et la Fevad anticipe un chiffre d’affaires global du secteur en fin d'année de 70 milliards d'euros

La Fevad vient de publier les chiffres du marché du e-commerce en France pour l'ensemble de l'année. "2015 aura été une année de forte crossance pour l'e-commerce, qui a moins subi l'impact des attaques terroristes que d'autres secteurs d'activité", a ainsi commenté la Secrétaire d'État chargée du Commerce, Martine Pinville. En effet, une fois encore les ventes en ligne ont progressé, et même davantage que les prévisions initiales de la Fevad, atteignant 64,9 milliards d'euros, soit une hausse de 14,3% par rapport à l'ensemble de l'année 2014. Le marché des ventes en ligne a progressé plus rapidement que l'an dernier (+11% en 2014), notamment grâce à une augmentation plus forte sur les neuf premiers mois et des ventes à Noël en croissance de 12% par rapport à l'an passé. Sur les mois de novembre et décembre 2015, soit la période des fêtes de fin d'anée, l'e-commerce a généré près de 13 milliards d'euros de chiffre d'affaires. En 2016, la tendance devrait se poursuivre, et la Fevad anticipe ainsi un chiffre d’affaires global du secteur de 70 milliards d'euros.

Le panier moyen poursuit sa chute
De nombreux indicateurs sont au vert. "835 millions de transactions ont été réalisées au cours de l'année, c'est 14% de plus qu'il y a un an. Et 2016 pourrait bien être l'année au cours de laquelle la barre du milliard de transactions sera franchie", prévoit Marc Lolivier, délégué général de la Fevad (photo ci-contre). En revanche, le montant moyen par transaction dégringole de nouveau, de 4,5%, pour se stabiliser à 78 euros. "Cette baisse est compensée par la hausse de la fréquence d'achat et une légère augmentation du nombre de cyberacheteurs. En moyenne, un e-acheteur a dépensé 1 780 euros en 2015 sur Internet", indique Marc Lolivier.
Par ailleurs, avec 182.000 sites marchands à son actif, le secteur du e-commerce enregistre 25.000 sites marchands supplémentaires en 2015. Toutefois, peu d'acteurs concentre une grande partie de la richesse créée par ce marché, puisqu'un peu moins d'1% des sites réalisent 61% du chiffre d'affaires global, et 85% de ce dernier passe par 5% des sites marchands, soit 9.000 sites.

Succès croissant pour les places de marché
Autre enseignement fort du rapport de la Fevad, les places de marché continuent leur expansion. En effet, le volume des ventes réalisées depuis les marketplaces a progressé de 46%, et représentent donc désormais 26% du volume d'affaires des sites de l'iPM (indice Place de Marché). Le marché des marketplaces est ainsi estimé à près de 3 milliards d'euros en 2015, soit 9% des ventes de produits en ligne. Enfin, les ventes réalisées depuis l'Internet mobile (smartphones et tablettes), connaissent elles aussi une accélération de croissance (+39%), et génèrent désormais 20% du volume d'affaires des ventes globales du panel iCM (indice Commerce Mobile), soit 6 milliards d'euros ou 10% du marché de l'e-commerce.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA