Entretien avec Xavier Court, Co-dirigeant de vente-privee.com : « Nous organiserons d'autres foires aux vins »

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

ENTRETIEN La première foire aux vins du site vente-privee.com a eu lieu à la fin de l’été. L’équipe avait misé sur des vignerons à découvrir et des stars du vin, et le site promettait une expédition sous trois jours et des prix serrés : la bouteille la plus chère était à 29 euros. Xavier Court dresse le bilan de cette expérience, qui sera reconduite en 2017.

Xavier Court
Xavier Court© © Olivier Roller/ Vente Privée

LSA - Vous avez organisé la première foire aux vins de l’histoire de vente-privee.com. Quel bilan en tirez-vous ?

Xavier Court - Nous avons vendu les volumes prévus, soit 100 000 bouteilles, pour un montant d’un million d’euros TTC. Au-delà de ce chiffre d’affaires, nous avons atteint notre but, qui était de surprendre nos membres avec une sélection pointue et une partie de l’offre mettant à l’honneur des vignerons et des appellations encore méconnus. Nous reconduirons cette opération en 2017.

LSA - Quels ont été les best-sellers ?

X. C. - Nous avons pu constater en temps réel la vitesse à laquelle les cuvées se sont écoulées, un peu comme si nous mettions une caméra dans un hypermarché. Certaines cuvées se sont très bien vendues, comme le fronsac Château Moulin Haut-Laroque (8 €), les sancerres de Thierry Merlin Cherrier (9,30 € pour le millésime 2014, 9 € pour le 2015), ou le saint-joseph 2010 de Michel Chapoutier (12 €). Nous avons également constaté que, au-delà de 15 €, les vins ont plus de mal à se vendre. L’attrait de la foire aux vins reste avant tout l’accessibilité et la bonne affaire. Le prix moyen s’est établi à 11 € la bouteille, soit le même prix que lors d’une vente événementielle « classique » sur notre site. Même parallèle avec la quantité achetée, douze bouteilles en moyenne dans les deux cas, pour un panier moyen d’environ 110 €.

LSA - Vos clients ont-ils été différents de ceux de l’année ?

X. C. - Un quart de nos clients de la foire aux vins, et près de 40% de nos acheteurs de vin tout au long de l’année, ont moins de 35 ans, ce qui prouve que les jeunes adultes s’intéressent vraiment au vin. Ils visitent notre site via leur smartphone et savent profiter des effets d’aubaine que constituent nos offres décotées de 30 à 40% par rapport au prix habituel.

LSA - Il y a une pénurie de vins en Bourgogne comme dans d’autres régions, en raison de récoltes médiocres et d’épisodes successifs de grêle. Est-ce un problème ?

X. C. - C’est, de fait, un souci. Le directeur d’un domaine de Bourgogne me disait récemment qu’il était obligé d’imposer des quotas à tous ses clients. Ce manque de disponibilité des vins nous pousse à travailler avec plus de fournisseurs, en sillonnant la France et l’Europe pour aller à leur rencontre, mais aussi à être bons commercialement et à toujours leur proposer la solution la plus adaptée à leurs enjeux.

LSA - Au-delà de la foire aux vins, le secteur du vin a-t-il été dynamique cette année sur votre site ?

X. C. - Nous allons finir l’année avec un chiffre d’affaires de 60 millions d’euros TTC sur le secteur, en hausse de 20% par rapport à 2015. Le vin représente toujours environ 5% des offres totales de vente-privee.com et la croissance est identique à celle du site.

La FAV en chiffres

  • 73 références
  • 60 producteurs
  • De 300 à 3 000 bouteilles selon les références
  • 100 000 bouteilles vendues
  • 1 M€ Le chiffre d’affaires de l’événement commercial

Source : vente-privee.com

Ce sancerre rouge a été l’une des meilleures ventes de la FAV de vente-privee.com.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2439-2440

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA