Faible croissance pour Les Mousquetaires et Intermarché en 2015

JÉRÔME PARIGI |
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les Mousquetaires viennent de publier leurs résultats 2015 avec une progression globale de leur activité hors carburant inférieure à 1% (+0,95%) et une faible croissance pour leur enseigne phare, Intermarché (+0,7%), inférieure de moitié à celle de 2014 (+1,7%). Des performances en retrait par rapport à Leclerc et Système U, les deux autres grandes enseignes d’indépendants.  

Parmi les motifs de satisfaction, les drive dont Intermarché se flatte de posséder désormais le premier parc de France avec 1106 unités.
Parmi les motifs de satisfaction, les drive dont Intermarché se flatte de posséder désormais le premier parc de France avec 1106 unités.© Intermarché

Derniers des grands distributeurs français à publier leurs résultats, les Mousquetaires confirment la tendance générale 2015. Pas facile. "Malgré un contexte particulièrement difficile nous avons poursuivi notre dynamique de croissance et renforcé nos positions économiques dans tous nos pays, se félicite néanmoins Jean-Pierre Meunier, le Président du Groupement Les Mousquetaires. L’ouverture de 38 nouveaux sites, la modernisation de nos points de vente et leur proximité avec les consommateurs ont contribué à relever ce challenge."

Faible progression des ventes de Netto et Intermarché

Dans le détail, le chiffre d’affaires en Europe d’Intermarché l’enseigne phare du groupement et de Netto a atteint 25,5 milliards d’euros hors carburant, soit une augmentation de 0,7 % par rapport à 2014. Même croissance limitée en France, où les 1 849 points de vente Intermarché ont enregistré une croissance de 0,7 % de leur chiffre d’affaires (non précisé dans le communiqué). "Avec une part de marché de 14,4 %, Intermarché confirme sa place de 3ème distributeur français", indique le groupement de commerçants qui se félicite de posséder désormais "le plus grand parc de drives en France, soit 1 106 unités, en progression de 14 % en un an."

En retrait par rapport aux autres indépendants

A l’international, Intermarché continue de se développer selon le communiqué des Mousquetaires, avec une hausse de 2,5 % de son chiffre d’affaires en Pologne et de 1,3 % en Belgique. Quant à Netto, son chiffre d’affaires à périmètre constant a progressé de 1,9 % en 2015 avec "un développement remarquable de son trafic clients". Ces performances sont néanmoins en retrait par rapport aux autres groupements de commerçants indépendants puisque Leclerc a annoncé une hausse de 3,4% de ses ventes hors carburant en 2015 à 35,6 Mrds d’euros. Alors que chez Système U, la progression atteint 2,3% à 18,93 Mrds d’euros.  

Belle croissance du pôle industriel

Deux concurrents qui ne bénéficient pas, eux, du soutien d’un pôle industriel puissant et qui se porte bien. Avec 11 000 salariés et un chiffre d’affaires de 4 milliards d’euros en hausse de + 4 %, le pôle agroalimentaire du Groupement, Agro Mousquetaires revendique avec ses 64 unités de production la place de "premier fabricant de marques propres en France". "C’est le pilier des approvisionnements des enseignes alimentaires des Mousquetaires et de la stratégie « producteur-commerçant »", insiste le communiqué.

3100 baux pour IMMO Mousquetaires 

Autre bonne performance parmi les autres enseignes et branches du groupement, celle de l’enseigne de restauration, Poivre Rouge. Avec ses 82 restaurants, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 81 millions d'euros en 2015, en hausse de 3,1 % et prévoit 20 ouvertures en 2016. Satisfaction aussi du côté de la foncière intégrée IMMO Mousquetaires qui a ouvert 238 000 m² supplémentaires en Europe et "s’inscrit comme un acteur majeur de l’immobilier commercial avecplus de 3 100 baux gérés en 2015."

Les 150 centres-autos (120 en France et 30 au Portugal) Roady sont un peu moins dynamiques avec un chiffre d’affaires de plus de 192 millions d’euros hors carburant, en hausse de 0,4 % par rapport à 2014. Quant au bricolage, les chiffres ont l’air bon notamment sur l’activité en Pologne (+ 25,7 %) et sur le format entrepôt de Brico Cash en France (+ 14,3 %) et le chiffre d’affaires global de Bricomarché et Bricocash a gagné une centaine de millions d’euros en 2015 à 2,3 Mdrs (versus les 2,2 Mrds communiqués l’an dernier). "Bricomarché a accéléré sa mutation digitale et développé un nouveau programme de fidélité et de nouveaux services pour mieux accompagner ses clients dans leurs projets."

Les Mousquetaires n’ont pas publié leur chiffre d’affaires global pour 2015 mais en se basant sur les 40,1 milliards affichés en 2014 et une progression de 0,95, il devrait approcher les 40,4 milliards d’euros.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA