Fïnley reçoit un "Nielsen Breakthrough Innovation Winners"

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

BILAN Finley a reçu le 12 décembre le prix "Nielsen Breakthrough Innovation Winners" qui récompense chaque année 12 PGC parmi plus de 9 900 lancements PGC éffectués en Europe. Voici pourquoi et, en exclusivité pour LSA, tous les chiffres et innovations de cette marque créée par Coca-Cola France en 2013.

La contribution de Finley à la croissance de la catégorie des BAFG est l'un des critères qui lui a permis d'obtenir l'un des 12 Nielsen Breakthrough Innovation Winner décernés cette année.
La contribution de Finley à la croissance de la catégorie des BAFG est l'un des critères qui lui a permis d'obtenir l'un des 12 Nielsen Breakthrough Innovation Winner décernés cette année.© Coca-Cola France

Finley, marque de boisson aux fruits gazeuse lancée en 2013 par Coca-Cola, a reçu un "Nielsen Breakthrough Innovation Winners", un prix qui récompense 12 PGC parmi plus de 9 900 lancements PGC européens (voir méthodologie ci-dessous). "Ce prix qui est décerné sans candidature est la preuve que Finley est bien installée dans l’univers des boissons, félicite Céline Bouvier, directrice marketing de Coca-Cola France. C’était un pari de lancer Finley. En 2013, nous sommes partis d'une feuille blanche, en pensant qu'il existait une opportunité pour une boisson raffinée, ciblant les adultes. Aujourd'hui, Finley est la deuxième marque contributrice à la croissance des boissons gazeuses aux fruits (15%), derrière Fanta (65%) mais devant Lorina (9%) et Schweppes (9%)".

Deux nouveaux parfums en 2017 : Spritz et Royale

"Finley, c’est le 3ème meilleur lancement de ces 15 dernières années, après ceux de Coca-Cola Zero et Red Bull", complète Ilan Ouanounou, vice-président commerce et marketing de Coca-Cola European Partners (CCEP). C’est également la première marque du portefeuille de Coca-Cola à investir le monde des cocktails. En effet, cet acteur s’était jusqu’ici toujours refusé à associer l’une de ses marques à de l’alcool. Aujourd’hui, l’univers du cocktail est incontournable et Finley, marque qui s’adresse à un public adulte, a toute légitimité pour entrer dans les bars tendance, ceux qui, précisément, proposent des cocktails. "Nous apportons aux barmen des solutions complémentaires, avec, à titre d’exemple, des recettes que nous avons créées avec Monin (le fabricant de sirop, NDLR)", poursuit Ilan Ouanounou.

En GMS, cette signature née en France a étendu en 2016 sa gamme à une saveur Mojito et une Pina Colada. Début 2017, les saveurs Spritz et Royale complèteront cette offre qui compte huit références en GMS. «Finley Mojito est un super carton, estime Céline Bouvier. Ce parfum a capté 850 000 acheteurs et a bénéficié d’un taux de 3,1%, cela après 9 semaines de lancement". "Moins d'un an après les premiers référencements, cette saveur capte déjà 35% des ventes de la marque", complète Ilan Ouanounou.

Ces parfums directement inspirés des cocktails les plus appréciés par les Français permetttent d'inscrire Finley au moment de l’apéritif. "Un Français sur trois prend au moins un apéritif par semaine", remarque Céline Bouvier. Autre argument : Finley, qui a pour ambassadeur l'acteur Omar Sy, cela au moins jusqu'en mars 2017, a su séduire les femmes avec son positionnement "low calorie" et naturalité : les recettes sont en effet sans conservateur et 30% moins sucrées que la moyenne du marché, grâce à l’ajout de stévia.

Finley en chiffres :

  • 8 millions € : les ventes de la marque sur un an.
  • 47% des volumes de Finley sont incrémentaux aux soft-drinks
  • +25% : la croissance en volume enregistrée par la marque en 2016
  • +18% : la croissance en valeur enregistrée par la marque en 2016
  • 2,7% (+0,3 point) : la part de marché en volume et évolution en 2016 (Nielsen, à P11 2016, HM+SM, d’après Coca-Cola France)
  • 2,6% (+0,4 point) : la part de marché en valeur et évolution en 2016
  • 10,1 points (+1,1 point) : le taux de pénétration et son évolution en 2016.
  • 20% des acheteurs de Finley n’achètent pas d’autre BAFG (boissons aux fruits gazeuses)
  • 60% : le taux de notoriété ce qui est « très bien, détaille Céline Bouvier. En deuxième année, les marques dépassent rarement les 50% ».

Source : Coca-Cola France, CCEP, Nielsen, CAD à P11 2016, Kantar

La méthodologie :

Le "Nielsen Breakthrough Innovation Winners" est décerné chaque année par le panéliste Nielsen à 12 initiatives parmi les PGC lancés dans toute l’Europe. Les innovations lauréates de ce prix sont évaluées selon 3 critères : différenciation de l’innovation (apportant une nouvelle proposition au marché), pertinence du lancement (générant au minimum des ventes de 10 millions d’euros dès la première année) et durabilité (ventes année 2).

 

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA