FM Logistic et Walmart s’emparent de drones pour leurs inventaires

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

FM Logistic va tester Eyesee, le produit technologique de Hardis Group. Ce drone permettra d’automatiser les inventaires en scannant les palettes. De l’autre côté de l’Atlantique, Walmart a aussi des prétentions dans ce domaine. Va-t-on assister à une invasion de drônes dans les entrepôts?

Hardis Group envisage de démarrer l’industrialisation de ce drone avec Squadrone System courant 2017.
Hardis Group envisage de démarrer l’industrialisation de ce drone avec Squadrone System courant 2017.

Est-on à l’aube d’une révolution dans la logistique ? Hardis Group, entreprise qui édite des logiciels, a déposé au mois de janvier 2015 un brevet. Avec Squadrone System, elle a en effet mis au point le développement d’un drone indoor entièrement assisté. Destinée à automatiser la réalisation des inventaires et des contrôles de stocks dans les entrepôts, la solution va aujourd’hui être testée dans un des entrepôts de FM Logistic.

Un drone sous contrôle

Les deux acteurs lancent ensemble la phase de test d’un prototype en conditions réelles. FM Logistic va ainsi tester Eyesee, le drône destiné aux entrepôts, sur son site situé à Satolas en Isère. Les essais porteront sur les conditions de vol (cartographie du site, géolocalisation, configurations d’éclairage, surfaces rencontrées par le drone, etc.) et la récupération des informations nécessaires à l’inventaire comme la lecture d’étiquettes par exemple). Équipé de capteurs, l’objet peut se déplacer au sein de l’entrepôt de manière autonome, sous le contrôle d’un opérateur. Grâce à une caméra embarquée, il est capable d’identifier et de capturer les données d’inventaires pour les transmettre. L’objectif : gagner en temps, en productivité et en sécurité dans les opérations d’inventaires et de contrôles de stocks. Hardis Group envisage de démarrer l’industrialisation de sa solution avec Squadrone System courant 2017.

Dans la lignée d’Amazon et de Walmart

Ces petits engins cristallisent les convoitises de nombreux acteurs dans le commerce. Le leader mondial de la distribution, Walmart, vient ainsi d’annoncer dans la presse américaine l'utilisation de drones volants pour gérer les stocks de ses entrepôts approvisionnant ses milliers de magasins implantés aux Etats-Unis. D’ici six à neuf mois, ces machines pourraient se multiplier dans « un ou plusieurs » de ses centres logistique.

Concernant la livraison, nouveau terrain de bataille des retailers et des pure players, Amazon a entamé les tests s'agissant de drône pour livrer rapidement sa clientèle. Alibaba, l'Amazon chinois, a aussi présenté son modèle en 2015.

Prototype présenté par Amazon

Le modèle d'Alibaba

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

1 commentaire

edromc

06/07/2016 19h41 - edromc

Sans oublier l'initiative de Geodis leader Français de la logistique qui a commencer les 1er test en entrepot depuis mai! La bataille va etre rude!

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA