Ikea dépose un recours en annulation pour réintégrer un collaborateur licencié

Publié le par

|

|

|

|

|

Balance de la justice

Ikea a déposé aujourd'hui un recours en annulation de la décision de la Direction générale du Travail concernant la réintégration d'un délégué syndical licencié.

Sa réintégration doit en effet faire suite à la décision de la Direction générale du Travail annulant l'autorisation délivrée par l'Inspection du travail de licencier ce délégué syndical pour des motifs de procédure inhérents aux services de l'Etat.

Un licenciement pourtant autorisé par le Tribunal correctionnel

Ikea rappelle que ce licenciement avait été autorisé en raison de faits de pressions, de menaces et intimidations à l'encontre de plusieurs collaborateurs de l'entreprise. Sur le fond, le Tribunal correctionnel de Pontoise a également condamné ce délégué syndical à six mois de prison avec sursis et 3000 euros d'amende pour harcèlement moral le 8 février 2012, suite à la plainte déposée notamment par un autre délégué syndical.

Craintes au Ikea de Franconville

Le délégué syndical concerné a fait appel de sa condamnation et face à l'émoi suscité au sein du magasin de Franconville (Val-d'Oise) par l'annonce de ce retour, Ikea entend à travers ce recours veiller au respect de ses obligations de préserver la sécurité et la santé de tous ses collaborateurs.

Commentaires

1 réaction

Nos évènements

Recevez la Newsletter mensuelle LSA CAMPUS

    Inscrivez-vous

    >> Vous êtes Enseignant

    >> Vous êtes Etudiant

 

 

Suivre Lsa Conso

  • Twitter
  • Facebook
  • Viadeo
  • RSS
  • mobile

Lsa expert

LSA Expert, l’outil de recherche web dans la base des magasins, centrales et centres commerciaux, mise à jour en continu... Accédez au service

Lsa expert

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Recevez nos newsletters Abonnez-vous Connectez-vous