Intermarché dévoile la technologie qui va révolutionner son merchandising

JULIE DELVALLÉE |
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le groupement des Mousquetaires (Intermarché) s’est emparé de la solution développée par Dassault Systèmes, Perfect Shelf, pour passer au merchandising 2.0. 

Grâce à cet outil qui s'appuie sur la réalité virtuelle, les équipes du merchansiding d'Intermarché gagnent en productivité.
Grâce à cet outil qui s'appuie sur la réalité virtuelle, les équipes du merchansiding d'Intermarché gagnent en productivité.

Intermarché, c’est 7350 plans de merchandising générés en fonction des différents marchés, mais aussi des bassins régionaux et des habitudes de consommation locales. Alors forcément, une solution qui permet d’accélerer la production et la mise à disposition de ses plans était la bienvenue. Pour cela, le groupement des Mousquetaires s’est tourné vers l’outil Perfect Shelf, développé par Dassault Systèmes.

Test concluant

L’outil a déjà été testé en grande distribution, General Mills s’est en effet appuyé sur cet outil de réalité virtuelle pour le lancement de ses glaces en bâtonnet Häagen-Dazs. Pour Intermaché, l’échelle et la problématique est tout autre. Le distributeur a déjà dans ses papiers quelque 7350 plans merchandising dont une majorité servent à organiser les rayons frais en libre-service (2145). 1492 sont consacrés aux rayons épicerie, qui varient beaucoup en fonction des implantations des magasins. 1273 organisent les linéaires hygiène et beauté, et plus de 1 000 permettent de schématiser les rayons boissons. Ajouter à cela des solutions merchandising spécifiques pour l’univers bébé, le petit déjeuner ou encore le snacking…

Le hic pour le groupement : avec le rythme des innovations de plus en plus soutenu, difficile de proposer des solutions merchandising qui intègre toutes ses évolutions… Le système Perfect Shelf, crée par Dassault Systèmes et commercialisé par la société Kalista Solutions, a donc été mis à l’essai au deuxième semetre 2015 par le distributeur. Le test s’est averé concluant : "Depuis le mois de janvier 2016, nous avons acquis 10 licences pour générer des plans dans les rayons frais LS et dans l’épicerie, assure Loïc Le Du, chef de projet senior sur le merchandising chez Intermarché. Notre objectif à terme est de permettre une mise à disposition de ces plans sur notre intranet afin que nos adhérents puissent les utiliser rapidement et facilement".

Un gain de temps notable

Cette nouvelle génération de merchandising, qui permet de modéliser de façon automatique les packagings et le magasin, a déjà séduit en interne. "Avec Perfect Shelf, nous allons rentrer plus de planches et elles seront plus précises. Nous avons déjà remarqué un gain de temps de 15 % entre le début de la production de la planche et le moment où nous la délivrons. La solution du plan en 3D va beaucoup plus convaincre nos adhérents", confirme Mark Levasseur, responsable marchandising pour Intermarché et Netto, à l’occasion de la présentation du projet dans les locaux du Silab, laboratoire des nouvelles technologies dédié au commerce installé à Lille (59).

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA