International : Best Buy n'exclut pas de se retirer du Royaume-Uni

Publié le par

|

|

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami
Best Buy

Une année seulement après avoir déboulé en fanfare au Royaume-Uni, le leader américain de la distribution de produits électroniques, Best Buy, pourrait bien mettre un terme à son aventure britannique. La coentreprise entre Carphone Warehouse et l'américain Best Buy a triplé ses pertes annuelles sur le sol anglais en 2010, à 62 millions de livres, soit quelque 70 millions d'euros.

Depuis l'annonce de ses projets au Royaume-Uni en 2008, Best Buy n'a cessé de revoir à la baisse son programme d'ouvertures : sur les 80 prévues d'ici à 2013 - soit un total de 100 envisagées en Europe - seulement 11 ont été réalisées. À la publication des résultats annuels de Carphone Warehouse le 14 juin, son directeur général, Roger Taylor, a déclaré que toutes les options étaient envisagées, y compris le retrait pur et simple de Best Buy du territoire britannique.

Le directeur général a toutefois souligné que ce scénario n'était pas optimal, car la rupture des contrats de bail pourrait coûter quelque 40 millions de livres (45,5 millions d'euros). Le distributeur a suspendu tout nouveau contrat pour les trois prochains mois. Le temps de prendre une décision sur le devenir de l'enseigne outre-Manche.

Nos évènements

Article extrait du magazine N° 2188

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Suivre Lsa Conso

  • Twitter
  • Facebook
  • Viadeo
  • RSS
  • mobile

Lsa expert

LSA Expert, l’outil de recherche web dans la base des magasins, centrales et centres commerciaux, mise à jour en continu... Accédez au service

Lsa expert
Recevez nos newsletters Abonnez-vous Connectez-vous