L'Anses publiera une première évaluation du BPA fin mars

OLIVIER COSTIL |
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a présenté ce matin son programme de travail. L'évaluation des risques pour le consommateur de produits contenant du Bisphénol A (BPA) fera l'objet d'une première publication dès la fin mars 2011. On sait que le BPA est présent dans de nombreux contenants alimentaires et qu'il est suspecté d'être un perturbateur du fonctionnement endocrinien. L'Anses le considère en effet comme un "cas d'école" nécessitant une étude spécifique. Un autre point d'étape sur les perturbateurs endocriniens est prévu en fin d'année. Autre thème de recherche, l'Anses publiera par ailleurs d'ici l'été 2011 le résultat d'une étude sur les contaminants présents sous forme de résidus dans l'alimentation, dite Etude d'alimentation totale. En parallèle, des travaux sur les effets combinés des résidus de pesticides sur la santé vont être lancés, avec de premiers résultats attendus pour 2012. Enfin, l'Anses a annoncé la mise en place cette année d'un groupe d'expertise permanent sur les radiofréquences notamment émises par les antennes de téléphonie mobile.

 

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA