Concepts de magasins

La chaîne d'épicerie en vrac Day by Day inaugure un premier magasin à Paris

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La chaîne d’épicerie en vrac Day by Day a inauguré son premier magasin parisien dans le 17eme arrondissement au cœur du quartier des Batignolles. C’est son 11e point de vente en France.

L'épicerie en vrac Day by Day s'installe à Paris dans le quartier des Batignolles (75017).
L'épicerie en vrac Day by Day s'installe à Paris dans le quartier des Batignolles (75017).

C’est au 46 rue des Moines dans le quartier des Batignolles que la chaine d’épicerie en vrac Day by Day a choisi d'installer son  premier magasin parisien dans le 17ème arrondissement. Un emplacement qui répond aux critères de la chaine de franchisés, dans une rue fréquentée, et qui concentre des commerces de bouches. Côté surface, il compte environ 60m2 requis avec une réserve de 15 à 20m2. Le décor est identitaire : parquet au sol, mur et plafond brut peint en blanc, à gauche le comptoir pour la pesée et l’encaissement. Les denrées sont proposées dans des bocaux en verre, boîtes en métal hermétiques, bacs à pelle au autres déversoirs en plastique disposés sur des tables, podium ou des étagères en bois blanc où les clients pourront, dès mardi 8 mars 2016, jour de l’ouverture, se servir eux-mêmes de pâtes, riz et autre ingrédients. Avec aussi une partie droguerie au fond du magasin qui propose divers produits d’entretien. Et 25% de produits bio. "Au total, nous avons entre 700 et 750 références contre à peine 70 au démarrage pour 48 familles de produits issus d’une dizaine de fournisseurs et ces gammes vont s’élargir", assure Didier Onraita-Bruneau, président et co-fondateur du concept qui a lancé avec son partenaire David Sutrat, issu comme lui de la distribution et du conseil, le premier magasin pilote 100% vrac et proximité, à Meudon-La-Forêt (92) en mai 2013.

Un objectif de 100 magasin en 2018

"Le vrac n’est pas une idée neuve mais a disparu au fils des années, reprend Didier Onraita-Bruneau. Depuis trois ans il est de retour, notamment grâce au réseau bio. Mais cela restait un produit d’appel pour des tests en petite quantité jusqu’à l’arrivée de Day by Day qui répond par son concept au problème du gâchis alimentaire et du suremballage. Notre objectif est d’offrir la juste quantité dans la juste qualité au juste prix". Un concept qui séduit une clientèle constituée pour moitié de jeunes de moins de 35 ans. Dotée d’un entrepôt logistique et d’une centrale d’achat à Velizy Villacoubay (78) , l’enseigne a réalisé un CA consolidé de 1 M€ en 2015 et généré 500% de croissance entre 2014 et 2015. "Nous prévoyons une hausse de 600% en 2016 par rapport à 2015, se réjouit Didier Onraita-Bruneau. Le marché est prêt. Les demandes de franchisés augmentent". L’objectif est d’atteindre les 100 magasins fin 2018  avec 20 ouvertures prévues en 2016 et un focus sur les villes de plus de 100 000 habitants et 35 ouvertures en 2017. Pour consolider la base et la rentabilité du concept, de façon à pérenniser la demande avant une implantation hors des frontières prévues pour 2017.  En France, le concept doit être porté par les candidats qui seront formés et assistés pendant l’ouverture, les purs investisseurs étant rejetés. "Nous leur apportons une assistance logistique et commerciale avec aussi des réunions de réseaux 3 fois par an pour partager les bonnes pratiques", indique Didier Onraita-Bruneau. Depuis le lancement, 25 emplois ont été créés. Car si le vrac fait partie des solutions pour consommer moins de ressources, il permet aussi de créer des emplois locaux. Une vraie bonne nouvelle en temps de crise.

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA