La chute des magasins Virgin Megastore en France

La chute des magasins Virgin Megastore en France

GUILLAUME BREGERAS |
, mis à jour le 14/01/2013 à 17H18
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dossier La mauvaise santé de Virgin Stores et les mauvais choix stratégiques de l'entreprise ont conduit le tribunal de commerce de Paris à prononcer son redressement judiciaire ce jour, le lundi 14 janvier, assorti d'une période d'observation de quatre mois.

L217007601_1Z.jpg
L217007601_1Z.jpg© PHILIPPE DUREUIL/VIRGIN

La réunion du comité d'entreprise interrompue lundi 7 janvier avait repris le landemain matin à 10h00. Elle avait démarré avec une demi-heure de retard, puisque la direction était reçue par la ministre de la Culture Aurélie Filippetti. Laurent Parquet, représentant de l'actionnaire principal Butler Capital Partners, était également présent. Et lors de cette réunion, la direction a déclaré son intention de déposer le bilan au tribunal de commerce dès le mercredi 9 janvier. C'est Christine Mondollot qui se rendra au tribunal pour entammer les démarches administratives qui permettront de nommer un administrateur judiciaire. Guy Olharan, représentant CGT de l'entreprise résume le sentiment des élus du CE qui ont assisté à cette réunion : "Butler refuse de prendre ses responsabilités pour financer le volet social de tout ce qui va malheureusement suivre. C'est la collectivité qui paiera".

La direction des Virgin Megastore avait convoqué lundi 7 janvier un comité d'entreprise extraordinaire "dont l'objet va porter sur le projet de déclaration de cessation de paiement de l'entreprise"

N'étant plus en mesure d'honorer ses créanciers, la direction n'avait pas d'autre choix.Virgin est confronté depuis plusieurs années, comme d'autres distributeurs spécialisés, à la chute de ses marchés traditionnels, comme les CD et les DVD. Avec 1.000 salariés encore au sein de l'entreprise, l'effectif a pourtant déjà été réduit de 200 personnes.

Le groupe exploite 25 magasins en France et abandonne son emblématique adresse des Champs-Elysées à Paris, qui génère 20% du chiffre d'affaires de l'entreprise, en résiliant le bail.

Vidéo : LSA invité du JT de 20h00 sur France 2 le 1er janvier 2013

Podcast : LSA invité de RTL midi le 4 janvier à 13h20

Consulter le sommaire de ce dossier sur LSA.fr

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

1 commentaire

yenamarredelalanguedebois

07/01/2013 18h44 - yenamarredelalanguedebois

Ai entendu ce matin sur europe 1 notre chère ministre de l'exception culturelle française dauber sur les nombreuses erreurs stratégiques de l'enseigne - dont acte, je ne peux pas juger : mais qui sont-ils tous ces ministres socialistes ( qui n'ont jamais géré d'entreprises) pour se permettre ces jugements? savent-ils seulement lire un bilan et un compte d'exploitation?
C'est vraiment dommage que pas un journaliste ne leur pose cette question

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

La chute des magasins Virgin Megastore en France
suivant

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA