La fusion de Carmila et Cardety donnera naissance à la 3e foncière cotée d'Europe Continentale

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

CARMILA Les deux sociétés foncières spécialisées dans la gestion de centres commerciaux et de retail-parks attenants à des magasins sous enseignes du groupe Carrefour, Carmila et Cardety, annoncent un projet d’accord de fusion-absorption. La nouvelle entité dénommée Carmila réunira 205 centres commerciaux en France, Espagne et en Italie. Et se hissera en troisième foncière de commerce cotée en Europe continentale, derrière Unibail-Rodamco et Klépierre.

Sur les 205 centres commerciaux en France, Espagne et en Italie que réunira la nouvelle entité née de la fusion, Carmila apporte ses 194 sites en portefeuille. Tandis que Cardety – ex Carrefour Property Development – a lancé la mise en chantier de plusieurs retail-parks. Dont celui de Saran, à côté d’Orléans (visuel).
Sur les 205 centres commerciaux en France, Espagne et en Italie que réunira la nouvelle entité née de la fusion, Carmila apporte ses 194 sites en portefeuille. Tandis que Cardety – ex Carrefour Property Development – a lancé la mise en chantier de plusieurs retail-parks. Dont celui de Saran, à côté d’Orléans (visuel).

Une société foncière majeure dédiée à la valorisation et au développement de centres commerciaux leaders en France, Espagne et en Italie, appuyée sur un partenariat stratégique avec le groupe Carrefour, va bientôt naître. La fusion de Carmila et Cardety est en effet annoncée par communiqué daté du 2 mars 2017, pour constituer une nouvelle entité qui se hissera en troisième foncière de commerce cotée en Europe continentale. Derrière Unibail-Rodamco et Klépierre.

Ce que sont Carmila et Cardety

Si le projet d’accord annonce la fusion-absorption de Carmila par Cardety, le nouvel ensemble (coté sur Euronext Paris et bénéficiant du régime SIIC) sera bien dénommé Carmila. Pour mémoire, Carmila a été créée le 16 avril 2014 par Carrefour (qui en détient 42%) et de grands investisseurs institutionnels (58% du capital) en vue de valoriser les centres commerciaux attenants aux hypermarchés Carrefour en France, Espagne et Italie. Au 31 décembre 2016, son portefeuille est constitué de 194 centres commerciaux en France, Espagne et Italie "dans la plupart des cas leaders sur leur zone de chalandise" précise le communiqué. Quant à Cardety - précédemment dénommée Carrefour Property Development – c’est une société foncière – déjà cotée et bénéficiant du régime fiscal SIIC - ayant pour principales activités le développement, l’acquisition et la gestion de parcs d’activités commerciales et de lots de galeries marchandes.

Ce que sera la nouvelle entité

A la suite de la fusion, la nouvelle entité serait détenue à 42,4% par Carrefour, et par les autres actionnaires de Carmila et de Cardety, respectivement à hauteur de 55,3% et 2,3%. Et, selon les termes du communiqué "l’entité fusionnée, leader des centres commerciaux attenants à une grande surface alimentaire disposerait d’un patrimoine d’une valeur d’expertise de 5,3 Mds€ au 31 décembre 2016, comprenant 205 centres commerciaux". Selon les intéressés, les principaux actionnaires de Carmila et de Cardety soutiennent ce projet de fusion "témoignant de leur confiance dans la stratégie mise en oeuvre et les perspectives de croissance de la nouvelle entité".

Ce qu’en disent les présidents

Jacques Ehrmann, Président de Carmila souligne "qu’après trois premières années réussies, marquées notamment par la finalisation du plan de rénovation de ses 194 centres, le déploiement d’une stratégie de marketing local et digital au service des commerçants et une dynamique de re-commercialisation active de ses sites, Carmila entre pour ces cinq prochaines années dans la phase de livraison de ses extensions de centres commerciaux". Et Francis Mauger, Président de Cardety ajoute: "En un an, Cardety a développé considérablement son activité, à la fois par des acquisitions structurantes et par la mise en chantier de projets de création de retail-parks à Saran (Orléans), Saint-Egrève (Grenoble), Rambouillet ou Chalezeule (Besançon). La complémentarité de Cardety et de Carmila permettra d’optimiser la création de valeur sur les actifs commerciaux développés autour des enseignes Carrefour en France, en Espagne et en Italie".

Procédure légales.

Ce projet de fusion sera soumis pour information et consultation aux instances représentatives du personnel concernées, qui seront réunies dans les prochaines semaines. A l'issue de cette procédure d'information et de consultation, sous réserve de la signature des accords définitifs et de l’obtention de certaines autorisations, la fusion serait soumise à l’approbation des actionnaires de Carmila et de Cardety réunis en Assemblée Générale dans le courant de l’année 2017.

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA