La Grande Récré (Ludendo) entame sa réorganisation [Exclusif]

VÉRONIQUE YVERNAULT |
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Selon nos informations, Ludendo prévoirait de fermer ou de céder une cinquantaine de ses magasins en France, dont 41 sous l'enseigne La Grande Récré. Un projet de plan de sauvegarde de l'emploi aurait été présenté aux représentants des salariés et concerne quelque 200 postes, avec possibilité de reclassement pour la moitié d'entre eux.

Selon nos informations, le groupe Ludendo prévoit de céder ou fermer une quarantaine de magasins La Grande Récré.
Selon nos informations, le groupe Ludendo prévoit de céder ou fermer une quarantaine de magasins La Grande Récré.© Laetitia Duarte / LSA

Les grandes manoeuvres ont commencé chez Ludendo. Le groupe dirigé par Jean-Michel Grunberg a annoncé en interne son projet de restructuration. Deuxième distributeur de jeux et de jouets en France en 2014 selon les chiffres NPD, Ludendo prévoit, selon nos informations, de céder ou de fermer une cinquantaine de ses magasins en France, dont 41 points de vente La Grande Récré. Les autres fermetures concernent des magasins sous d'autres enseignes du groupe qui possède également StarJouet, Loisirs & Création, Rue de la Fête...

Redimensionner le réseau
Ces fermetures pourraient entraîner la suppression de quelque 200 emplois (dont une vingtaine au siège du groupe), avec possibilité de reclassement pour la moitié d'entre eux. Sollicité par LSA, Ludendo n'a pas souhaité apporter de commentaires. Cependant, selon une source proche du dossier, un projet de plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) a été présenté aux représentants des salariés.
L'objectif de cette restructuration est de centrer les efforts du groupe sur son enseigne phare, La Grande Récré, d'accroître sa rentabilité en se séparant des points de vente les moins rentables et d'investir davantage sur le digital. Au total, Ludendo compte plus de 300 magasins en France et emploie 1800 salariés.

Accelérer sur la franchise
Parallèlement, Ludendo poursuit son virage vers la franchise et prévoit de faire passer une quinzaine de ses succursales à ce modèle via la franchise interne. Le groupe compte également recruter de nouveaux franchisés pour son enseigne La Grande Récré en s'appuyant également sur le savoir-faire qu'il a développé en matière de franchise avec son ancienne enseigne Hamleys, revendue en octobre 2015 au chinois C. Banners, mais dont il a conservé l'exclusivité de la marque pour la France, la Belgique, le Luxembourg, l'Italie, la Suisse, l'Espagne et le Portugal.


Suite à la vente d'Hamleys, Ludendo avait annoncé avoir réduit de moitié son endettement (105M€) et négocié un nouveau plan de financement. Las, l'un des partenaires financiers minoritaires avait finalement refusé l'accord, obligeant le groupe à engager une procédure de sauvegarde financière accélérée en décembre 2015. Selon nos informations, cette procédure suit son cours et une audience devrait permettre de statuer d'ici à la fin de ce mois de janvier 2016.

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA