Marchés

Lansay dévoile ses ambitions en loisirs créatifs et jeux de société [Interview]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

INTERVIEW Une vingtaine de produits soutenus en communication pour cette fin d'année, des nouveaux produits originaux et des licences porteuses... Lansay entend bien profiter du prochain Noël 2016 pour consolider sa croissance notamment en loisirs créatifs et en jeux de société. Interview de Serge Azoulai, son président.

Pour LSA, Serge Azoulai, président du fabricant français de jeux, jouets et loisirs créatifs Lansay fait le point sur la stratégie du groupe.
Pour LSA, Serge Azoulai, président du fabricant français de jeux, jouets et loisirs créatifs Lansay fait le point sur la stratégie du groupe.© Laurent Brun / Lansay

Rendu célèbre par son célèbre mange-disque, le fabricant français Lansay poursuit son essor sur le marché du jeu et du jouet. Un succès que le groupe familial, créé en 1972, entend bien poursuivre cette année en s’appuyant, notamment, sur ses deux activités phares : les loisirs créatifs et les jeux de société. Le point avec Serge Azoulai, président de Lansay.

LSA – A la veille de Noël, quelle est la situation de Lansay sur le marché du jeu et du jouet ?

Serge Azoulai – Le millésime 2015 avait été une grosse année de transition pour le groupe, passé de 30 à 40 salariés et de 25 millions de chiffre d’affaires à près de 40 millions. Pour cette année 2016, notre ambition est de consolider notre croissance autour de nos activités phares comme les loisirs créatifs et artistiques, qui représentent plus de 40% de notre chiffre d’affaires, et les jeux de société qui constituent un quart de nos ventes. Nous sommes aussi un important acteur sur le marché de la licence grâce à notre partenariat avec Disney initié dès 1995, mais aussi à nos développements avec TF1 (The Voice), France Télévision (Oui-Oui, Peppa Pig), Dreamworks (Trolls)... Là aussi, nous misons sur la créativité et l’innovation avec, pour chaque licence, le développement de nouveaux concepts et de produits spécifiques, comme notre Métier à Tisser Reine des Neiges ou notre Studio à Paillettes Princesses Disney : notre objectif n’est pas de développer des produits « feux de paille » mais de travailler sur la durée. Nous misons également sur nos marques propres telles Blopens, Pixelo ou encore Mini-Délices avec laquelle nous réalisons plus de 5 millions de chiffre d’affaires en France et quelque 7 millions de dollars à l’international, hors Etats-Unis.

LSA – Quels sont vos projets sur la catégorie, actuellement porteuse, des loisirs créatifs et artistiques ?

S. – A. – La catégorie « art & craft » est effectivement l’une de celles qui progressent actuellement le plus sur le marché du jeu et du jouet français après le jeu de construction. Lansay y est un acteur majeur, en particulier sur les kits de création et de peinture, sur lesquels nous sommes leader. Nous sommes également positionnés en pâte à modeler, en dessin mécanique ou encore en cuisine créative, un créneau ouvert dès 2011 avec Mini-Délices avec laquelle nous continuons à apporter de nombreuses innovations autour de la confection d’œufs et autres confiseries en chocolat et qui a progressé de 18% sur les ventes en permanent. En kit de créations et de peintures, nous continuons à développer notre gamme Blopens, qui a presque doublé ses ventes en deux ans, avec de nouvelles propositions de coloris et de thématiques. Nous avons également sorti notre marque Pixelo, portée en télévision pour cette fin d’année, et que nous continuerons à développer l’an prochain avec des produit adapté en termes de prix aux ventes sur le permanent.

Nous avons également lancé cet été un tout nouveau concept de jeu autour des pompons sous la marque Pom Pom Wow qui propose aux fillettes de customiser objets et accessoires avec des pompons faciles à coller et personnalisables. Cette nouveauté est également soutenue en communication télévisée et digitale pour ce Noël avec de nouvelles déclinaisons de produits attendues pour 2017. L’an prochain, nous lancerons également plusieurs nouveautés autour des bracelets et autres bijoux à réaliser soi-même, comme notre gamme Cutie Stix en laquelle nous croyons beaucoup.

LSA – En jeux de société, quelles sont vos priorités pour cette année ?

S. – A. – Pour ce Noël, nous soutenons en communication plusieurs de nos jeux Speedy Doc, Richesses du Monde que nous avons remis au goût du jour, Les Mystères de Pékin et notre gamme Best Of, dont notre nouveau Best Of Logos pour lequel nous nous sommes associés avec quelque 70 marques. Il nous a fallu près de trois ans de travail pour développer ce jeu. Là aussi, nous ne recherchons pas les effets de mode mais à installer des marques durablement avec pour objectif de réaliser au moins 40 000 unités vendues sur chacune de ces références. Nous avons ainsi lancé sept nouveaux jeux cette année et continuerons l’an prochain à investir sur cette catégorie avec de nouveaux concepts originaux.

LSA – Quel est votre plan de communication pour ce Noël ?

S. – A. – Au total, nous soutenons en communication 21 de nos produits, principalement en télévision, média qui concentre encore près de 80% de nos investissements. L’an dernier, Lansay était ainsi le dixième plus gros annonceur parmi les fabricants de jeux et de jouets en télévision, alors que nous étions quatorzième tous médias confondus. Nous montons également en puissance sur les médias digitaux, en particulier pour certaines de nos gammes innovantes comme Pom Pom Wow avec des vidéos régulières de démonstration. Nous travaillons aussi l’expérience consommateurs via des salons, tels Kid Expo, mais également des démonstrations en magasins (Picwic, Cultura, Auchan…). En loisirs créatifs, il est primordial de pouvoir mettre les produits dans les mains des enfants et c’est un axe sur lequel nous voulons continuer de travailler à l’avenir.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA