Le Danemark pourrait faire marche arrière sur sa taxe «sur le gras»

SYLVIE LEBOULENGER |
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

LÉGISLATION - LOIS Selon le site Food navigator.com, le gouvernement danois commence à douter de la pertinence de la taxe qu’il a instaurée sur certains aliments contenants des gras saturés.

En effet, les fédérations industrielles et autres associations commerciales font savoir que, depuis l’instauration de cette taxe et le renchérissement des prix du beurre ou de la margarine, les consommateurs danois se tournaient plus volontiers vers des produits moins chers, issus d’Allemagne, des Pays-Bas ou de Suède.  L’une de ces fédérations estime que cette taxe pourrait coûter 1 300 emplois dans les trois prochaines années.

Stigmatisant pour des produits seins
Toujours selon ce site, certains nutritionnistes danois sont également contre les taxes sur le gras ou le sucre qui stigmatisent certains produits plus que d’autres. « Les pur jus et les smoothies sont eux aussi plein de sucre tandis que le saumon est un poisson très gras », juge le docteur Carrie Ruxton.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA