Le nouvel homme fort d'Intermarché

J.-N. C. |
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

PHILIPPE MANZONI Ce spécialiste des achats et du marketing se donne pour ligne directrice d'être un modérateur.

1981 Entre chez les Mousquetaires à sa sortie de l'ESC Dijon. Il s'occupe des centrales d'achats régionales. 1988 Ouvre son premier magasin à Lure (Haute-Saône). 1996 S'installe à Dole (Jura), où il rachète deux Intermarché, de 1 100 et 1 200 m2. Deux magasins agrandis au fil du temps : aujourd'hui, ils font 1 600 et 4 000 m2. 1997 Dans le cadre de son « tiers-temps », devient responsable des achats du groupement au sein d'ITM Marchandises. 2002 Après avoir participé à la création d'Agenor en 1998, il en prend la tête, et s'occupe des achats internationaux. 2005 Prend en charge le marketing d'enseigne d'Intermarché. 2009 Nommé président d'ITM Alimentaire, qui chapeaute Intermarché, Écomarché et Netto.

Une vocaiton, ça ne tient à peu de chose. Une rencontre, bien souvent. Celle d'un acheteur du rayon marée pour Philippe Manzoni, 52 ans, nouvel homme fort d'ITM Alimentaire (LSA n° 2108). « À l'issue d'un stage effectué à ses côtés, témoigne ce Dijonnais d'origine. J'étais sous le charme. Je me suis dit que je ferai carrière dans les achats. » Ce sera chez Intermarché. Un peu par hasard, mais avec bonheur : cinq ans comme un poisson dans l'eau dans plusieurs centrales d'achats régionales. La suite est logique : ouvrir son magasin. À Lure d'abord, puis à Dole, depuis 1996, avec deux Intermarché.

Ses tiers-temps l'entraînent du côté des achats, en France comme à l'international. Sans oublier le marketing, entre 2005 et 2008. Un poste en vue, où il s'est attelé à la refonte des gammes, des assortiments et du portefeuille de marques. De quoi remplir son agenda, tout en veillant à ne pas perdre de vue ses magasins : « J'y suis au moins trois jours par semaine, vendredi, samedi et lundi. »

Ses deux entreprises sont florissantes, à en croire l'un de ses collègues, cadre dirigeant des Mousquetaires : « Il mène là-bas un excellent travail. Ce qu'il ne manquera pas faire aussi à la tête d'ITM Alimentaire, j'en suis certain. » Désigné il y a quinze jours, suite à une « révolution de palais », il remplace Éric Mozas, resté en poste dix-huit mois à peine avant de démissionner avec éclat. La faute - semble-t-il - à une querelle des anciens et des modernes : partisans d'une marche en avant accélérée contre tenants d'une politique des petits pas. Philippe Manzoni se place d'emblée comme un modérateur : « Mon rôle va être d'essayer de faire mieux partager les décisions. »

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2109

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA