Le paiement en mobilité, un nouvel atout pour le vendeur !

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

PUBLI-RÉDACTIONNEL Reconnue pour son expertise dans le domaine du paiement digital depuis 2001, W-HA, filiale à 100% du groupe Orange accompagne les retailers dans leur transformation digitale. Philippe-Etienne Zermizoglou, Directeur Général de W-HA, expose les avantages de sa solution mPOS (mobile Point Of Sale) pour le secteur.

Philippe-Etienne-Zermizoglou_gris

Pourquoi avoir choisi de lancer une offre de type mPOS pour les retailers ?

Philippe –Etienne Zermizoglou : Les habitudes de consommation changent. Ainsi il est désormais vital pour un retailer d’intégrer le paiement au cœur de sa stratégie de transformation digitale et d’optimisation client. Il était donc logique de leur proposer une solution de paiement innovante conjuguant confort, sécurité et commodité.
Notre solution de paiement mPOS représente une réponse efficace aux nouvelles attentes des clients et aux exigences du commerce, notamment dans le contexte d’une approche combinant commerce physique et digital. Lancée pour les pros en 2013 avec le soutien d’Orange, notre offre mPOS s’est étoffée en une gamme complète de solutions et évolue aujourd’hui pour apporter une réponse aux nouvelles attentes des retailers et de leurs clients.

Quels atouts présente-t-elle pour les retailers ?

PEZ : Notre solution permet de transformer un smartphone ou une tablette en terminal de paiement. Le fonctionnement est simple ; il suffit au vendeur d’inscrire le montant de la transaction sur le terminal, le client valide l’encaissement en introduisant sa carte bancaire ou en déposant son dispositif de paiement sans contact. Il recevra son récépissé par SMS ou par email. Un système moderne et réactif qui s’intègre naturellement dans les applications métier et permet l’encaissement en mobilité n’importe où dans le magasin. Plus besoin de faire la queue à la caisse pour le client ! En outre cela permet au retailer de réduire considérablement ses coûts de gestion (location des terminaux, commissions bancaires ou encore traitement des chèques). Enfin, c’est également un bon moyen pour augmenter le taux de transformation du panier dans la mesure où le client est accompagné par son commercial depuis son accueil jusqu’à l’encaissement.

Quelles sont ses perspectives de développement ?

PEZ : En 2016, nous avons répondu au besoin de notre client UBALDI, spécialiste en équipement électroménager et High-Tech, en déployant pour l’enseigne plus d’une centaine de terminaux sur plusieurs magasins. Nous pouvons citer UBALDI comme un cas d’école. Les équipes d’UBALDI et de W-HA ont travaillé de façon coordonnée pour bien comprendre le besoin et co-construire l’intégration dans l’outil métier du vendeur, ainsi devenu « vendeur augmenté ». Sur ce modèle, W-HA projette d’ici fin 2017 d’atteindre plusieurs centaines de terminaux déployés au sein d’une dizaine d’enseignes du Retail.

Ce contenu vous est proposé par W-HA

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA