Marchés

Le pommeau, un apéritif en vogue

SYLVIE LEBOULENGER |
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Pommeau

Les ventes de pommeau ont bondi en 2011 de 11,7% en volume, soit un total de 6 788 hectolitres ou  970 000 bouteilles vendues. Selon l'Idac (L'interprofession des industries cidricoles), le pommeau se vend mieux sur le marché français où il réalise près de 98% de ses ventes (dont plus de 90% dans les régions de production) qu’à l’export (20 500 bouteilles). En France, les ventes de cet apéritif ont progressé de 13% l’an dernier, notamment dans ses trois régions de production. Cet apéritif régional est né dans les années 1970 d’un savoir-faire agricole. Les cultivateurs avaient pour habitude de mélanger une eau-de-vie de cidre à des jus de pomme à cidre et de laisser vieillir cet assemblage pendant plus de quatorze mois dans des fûts de chêne. Une petite centaine de producteurs élaborent du pommeau dans les trois régions qui ont obtenu une AOC : la Normandie, la Bretagne et le Maine.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA