Les achats en espèces reculent et devraient disparaître d’ici 10 ans

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le reflux de l’utilisation des espèces s’accélère, grâce notamment au paiement sans contact. D’ici 10 ans, les espèces devraient avoir disparu. Une tendance qui va dans le sens du souhait du ministres des Finances, qui pourrait récupérer de la TVA et de l’impôt au passage.

Photo de billets de banque en Euros 20 10 et 5. Les billets sont condamnés à disparaître
Photo de billets de banque en Euros 20 10 et 5. Les billets sont condamnés à disparaître© DR

Depuis des mois, le ministre des Finances, Michel Sapin, plaide pour le développement du paiement par cartes, dès le 1er euro, dans le but de supprimer à terme les chèques et les espèces. Visiblement, les Français jouent le jeu. Selon une enquête des Echos, en 2005, 62 % des paiements étaient effectués en espèces. alors qu’aujourd’hui, c’est seulement la moitié. Et le mouvement s’accélère franchement depuis 2012.

A Davos, en Suisse, où se tient le World Economie Forum, le patron de la Deutsche Bank, John Cryan, a déclaré que “le cash n’existera probablement plus dans dix ans. Ce n’est pas quelque chose qui est nécessaire, c’est terriblement inefficace et cher”. Et ces espèces sont remplacées essentiellement par les cartes bancaires classiques, de plus en plus faciles à utiliser notamment grâce au paiement sans contact pour les petites sommes (souvent jusqu’à 20 euros.

Un moyen de lutter contre la fraude 

Les banques elles-mêmes poussent à l’utilisation de nouveaux petits terminaux de paiement par CB, légers, mobiles, faciles à emporter et à manipuler. Le ministre des Finances y voit aussi un moyen de lutter contre toutes sortes de maux : le terrorisme (qui fonctionne surtout avec du cash), la fraude fiscale à la TVA ou à l’impôt sur les sociétés, le travail au noir, etc. En rendant le petit paiement facile, notamment pour les auto-entrepreneurs, ou chez les commerçants, l’Etat récupère aussi de l’argent et peut tracer les paiements de toute sorte. Le paiement par cartes sécurise aussi la transaction dans la mesure où la banque certifie que l’émetteur a bien les moyens de son achat.

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

1 commentaire

SUPERMARCHE UTILE BELLEVILLE SUR LOIRE  18

23/01/2016 12h09 - SUPERMARCHE UTILE BELLEVILLE SUR LOIRE 18

bjr, il va s'agir d'une gros boulversement si cela se produit, dans notre secteur le cher (18) donc le centre de la france 25% des echanges se font en especes. les communes dites rurales ne sont pas pretes encore. nous avons opte pour le paiement CB sur la station et le paiement sans contact dans notre point de vente c'est tres difficile il faut du temps a voir dans 10 ans !!! pascal scheidegger supermarche Utile

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA