Les cosmétiques français toujours plébiscités à l’étranger

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les exportations françaises de produits cosmétiques ont dépassé les 12 milliards d’euros, ce qui correspond à une augmentation de 2% par rapport à 2015.

© fotolia

La beauté "made in France" plaît toujours à l’étranger. Selon la Fédération des entreprises de la beauté (Febea), les exportations françaises de produits cosmétiques ont passé la barre des 12 milliards d’euros. Cela représente une croissance de 2% par rapport à 2015.

Ce sont toujours les soins (43,4% des exportations) et les parfums (31,3%) qui s’exportent le mieux. « Les marques haut de gamme sont toujours plébiscitées dans le monde entier, et  les marques de pharmacie accélèrent leur pénétration », souligne Virginie d’Enfert, directrice des affaires économiques, environnementales et internationales de la Febea.

Croissance en Amérique du Nord

Malgré un ralentissement en Europe, l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Espagne et l’Italie font partie du top 5 des pays vers lesquels la France exporte le plus. En revanche, les exportations vers l’Amérique du Nord sont en croissance : +8,5% vers les Etats-Unis, +4,5% vers le Canada et +4% vers le Mexique.

Baisse dans les pays émergents

Dans les pays émergents, les exportations sont en baisse. A cause de divers situations économiques difficiles dans les pays émergents. Selon la Febea, le rouble, devise très instable, impacte les exportations vers la Russie (-27%). En Afrique du Nord, la baisse (-3,6%) est due à la chute de l’Egypte (-27%). Au Moyen-Orient (-5,9%), la Febea explique le ralentissement par « une règlementation en pleine évolution et de plus en plus complexe, ainsi qu'à une économie en transition du fait de la baisse du prix du pétrole. Le pouvoir d'achat des Emiratis ou des Saoudiens baisse avec des conséquences importantes sur leur consommation de produits de luxe. » La situation est aussi compliquée en Amérique Latine (-7,2%).

Forte reprise en Asie

En revanche, après une année 2015 difficile, le marché est reparti à la hausse en Asie et cela se ressent dans les exportations françaises : +18% vers la Corée du Sud, +15% vers la Chine, +13% vers Singapour et +4% vers le Japon.

« La cosmétique française poursuit son rayonnement international en alliant les forces d’une image de haute qualité à celles de l’innovation, commente Patrick O’Quin, président de la Febea. Les acteurs du secteur s’attachent à créer un bien-être personnel et collectif, de soin de soi et de soin de l’environnement. Ils construisent de nouvelles stratégies de distribution Internet et font émerger de nouveaux points de vente physiques, avec par exemple le développement de boutiques en propre. Et les entreprises déploient le marché de la cosmétique personnalisée, connectée et technologique, ouvrant une ère nouvelle. »

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA