Les lunettes connectées Téou d’Atol arrivent en magasins [Vidéo]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Atol annonce le lancement en magasins de ses lunetttes connectées Téou, via une intense campagne de publicité et de communication.

La gamme de lunettes connectées Téou est disponible dans les magasins Atol, à partir de 199 euros, en six coloris.
La gamme de lunettes connectées Téou est disponible dans les magasins Atol, à partir de 199 euros, en six coloris.

Si vous avez regardé BFM TV, en ce mercredi 26 août 2015, vous n’avez pas pu rater l’information : les lunettes connectées Téou d’Atol, présentées par l’enseigne il y a un an, arrivent en magasins. Deux fois par heure, en effet, précédé d’un bandeau « alerte innovation », le spot de publicité annonciateur de la nouvelle est diffusé sur la chaîne d’informations.
Une manière de frapper fort pour accompagner le lancement de Téou. Et pour expliquer ce dont il s’agit, aussi : en l’occurrence, la possibilité, grâce à un dispositif de géolocalisation intégré dans la branche, de retrouver facilement ses lunettes égarées. Qui n’a en effet jamais perdu un temps fou à rechercher des lunettes enfouies sous une pile de magazines, ou bien posées, puis oubliées sur une étagère, quelques heures plus tôt ? Avec Téou, ce calvaire est terminé.

Tu brûles/tu refroidis

Concrètement, le principe est alors de jouer tout simplement au bon vieux « tu brûles/tu refroidis ». Via l’application Téou, que vous avez préalablement téléchargé sur votre smartphone ou votre tablette, vous voyez s’afficher un code couleur d’une simplicité enfantine à l’écran : un signal vert ? Vos lunettes sont à moins de 3 mètres. Orange ? Moins de 15 mètres. Rouge ? Encore un effort : plus de 30 mètres.
Enfin, quand vous êtes tout près, voilà vos lunettes qui se mettent à sonner et à clignoter, devenant donc immanquables, et vous laissant tout au bonheur des retrouvailles. L’inverse est également vrai : via vos lunettes, vous pouvez retrouver votre smartphone perdu de vue. Il suffit juste pour cela d’appuyer sur un petit bouton, présent sur la face interne de la branche des lunettes, pour faire sonner le téléphone.

La question des ondes et du poids

Une fois ceci posé, trois grandes questions se posent. Celle, d’abord, des ondes. A fortiori en ce même jour, 26 août 2015, où la justice française vient de reconnaître comme un handicap grave les troubles dus à l’électrosensibilité. Sur ce point, pas de panique : tant que les lunettes Téou sont portées, elles n’émettent aucune onde.
Le deuxième point concerne le poids de cette technologie embarquée dans les branches : 32 grammes, "soit parfaitement dans la moyenne d’une monture classique", rassurait Philippe Peyrard, directeur général d’Atol, à l’occasion de la présentation de Téou, en septembre 2014. Enfin, at last but not least… le prix : à partir de 199 euros, monture et chargeur inclus.

Campagne de lancement

Pour ce lancement de Téou, outre ces spots de publicité sur BFM TV, Atol a prévu les choses en grand, avec des encarts dans des magazines grand public, un site internet dédié au produit et, bien sûr, une campagne de relation clients intense : "A produit exceptionnel, dispositif de lancement jamais vu, précise Fabrice Obenans, directeur marketing de l’enseigne. La télévision permet de faire découvrir le produit, la presse d’en savoir plus, et le site internet propose un jeu-concours qui reproduit l’expérience d’utilisation du produit, grâce à un escape game reprenant le fonctionnement de la lunette et son application mobile."

Découvrez le spot de publicité Atol ici :

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA