Marchés

Les marques nationales innovent malgré la domination des MDD

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

DossierÀ presque 50 % détenus par les MDD, les volumes de l'hygiène papier sont stables. Mais tous les segments se valorisent grâce aux innovations des marques nationales.

Les couches-culottes
Les couches-culottes © DR

Le papier toilette se valorise

Le papier toilette continue sur sa tendance de valorisation. Les innovations contribuent à développer la valeur de ce marché animé par le fond de rayon. Cette année, Lotus a lancé Aquatube qui concerne toute sa gamme. Une innovation sur le mandrin du rouleau, désormais soluble dans l'eau et qui peut se jeter dans les WC. La marque communique sur le comique des disputes de couple. En cause : la tendance masculine à ne pas ranger les rouleaux. De son côté, Renova joue avec des campagnes spécifiques et lancera une gamme de Noël.

731 M €

de chiffre d'affaires

+ 5,2% en valeur

+ 0,3% en volume

Source chiffres : SymphonyIRI

 

L'hygiène féminine reprend son souffle

Après plusieurs années moroses, conséquences du vieillissement de la population et de la multiplication des contraceptifs, le marché se stabilise enfin en volume et croît en valeur. Notamment les serviettes et les protège-slips. Si la chute des tampons se ralentit, ceux-ci restent toujours en négatif, à - 1,2% en volume. Les produits des grandes marques se spécifient toujours autant. Nana propose une serviette deux en un depuis avril, tandis qu'Always a lancé SimplyFit - une innovation entrée de gamme sur les serviettes -, et un tampon premium : Tampax Pearl.

375,4 M €

de chiffre d'affaires

+ 1,6% en valeur

+ 0% en volume

 

L'incontinence modernise son offre

Le marché des fuites urinaires affiche une très bonne santé. Le vieillissement de la population et le travail effectué par le principal acteur du marché, Tena, pour dédramatiser ce problème social, tirent la catégorie vers le haut. Le leader, qui détient près de 70 % des parts de marché, travaille à redynamiser sa communication et à rajeunir son image pour se différencier des produits spécialisés, liés au problème médical de l'incontinence. Il a par exemple lancé cette année une gamme de couches colorées, plus proche d'un sous-vêtement. Avec 60 % des femmes concernées qui préfèrent utiliser des produits d'hygiène féminine par blocage psychologique, le marché a encore du potentiel.

166,8 M €

de chiffre d'affaires

+ 4,9% en valeur

+ 3,1% en volume

 

Les couches-culottes font des petits

Dans la même mouvance que le papier hygiénique, le marché se valorise fortement par l'apparition de produits spécifiques. Outre le confort du bébé, les fabricants développent également des références adaptées à certains problèmes. Huggies s'attaque ainsi à l'énurésie chez les 3-5 ans avec DryNites. Pampers pour sa part, cherche encore plus de confort avec la gamme Fini les fuites à l'absorption renforcée. Les produits se multiplient dans un rayon primordial pour les distributeurs, et pour des consommatrices de plus en plus exigeantes.

742 M €

de chiffre d'affaires

+ 2,2% en valeur

- 1,1% en volume

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA