Les objets connectés ne tirent pas (encore) la croissance du marché high-tech [Etude]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Inquiétudes sur la sécurité des données, baisse de la demande pour les smartphones et tablettes et croissance atone des objets connectés freinent les achats high-tech selon une étude publiée le 7 janvier 2016. 

Les consommateurs montrent une certaine défiance vis-à-vis de ces innovations.
Les consommateurs montrent une certaine défiance vis-à-vis de ces innovations.

Le secteur des produits électroniques grand public subit un coup de frein notable, selon une étude menée par Accenture baptisée Igniting Growth in Consumer Technology*, et publiée le 7 janvier 2016. Sont particulièrement concernés les objets connectés. Malgré un marché en plein essor, les consommateurs montrent une certaine défiance vis-à-vis de ces innovations. Ainsi, parmi les sondés ayant indiqué posséder ou prévoir d’acheter un appareil IoT cette année, près des trois quarts (69%) ont déclaré être conscients du fait que ces produits peuvent être la cible de hackers et comportent donc le risque de vol de données ou de défaillance. Au sein de ce groupe de sondés ayant indiqué posséder ou prévoir d’acheter un appareil IoT cette année, plus des deux tiers (37%) ont décidé de se montrer plus prudents lors de l’utilisation de ces produits et services ; 24% ont choisi de retarder l’achat d’un appareil IoT ou l’abonnement à un service IoT, et 18% ont arrêté d’utiliser leur appareil IoT ou mis fin à leur abonnement à des services IoT dans l’attente de meilleures garanties en matière de sécurité. Il s’agit "d’une demande morose pour les appareils IoT, un segment sur lequel le secteur comptait pour doper la croissance", précise l’étude.

Déception des consommateurs

Le manque de sécurité des données, le respect de la vie privée mais aussi une certaine déception des consommateurs en termes de batterie, de facilité d’utilisation et de design des terminaux, sont avancés. "Malgré toutes ses promesses, le marché de l’IoT s’est révélé à double tranchant, observe Jean-Laurent Poitou d’Accenture. L’opportunité de marché est énorme, mais les craintes liées à la sécurité et à la simplicité d’utilisation entravent son potentiel à court terme, mais également pour les années à venir".

La demande pour les smartphones et tablettes en forte baisse

L’étude met par ailleurs en lumière une baisse de la demande pour les appareils technologiques plus traditionnels. Par exemple, moins de la moitié des sondés (48 %) prévoit d’acheter un smartphone cette année, soit une baisse de 6 point par rapport au 54 % d’intentions d’achat de l’an dernier.  De même, le nombre de personnes prévoyant d’acheter un nouveau téléviseur ou une nouvelle tablette cette année (respectivement 30 % et 29 %) a chuté par rapport au 38 % indiqués l’an dernier pour ces deux types d’appareils. "Le ralentissement du marché des produits technologiques grand public est indéniable, marqué et mondial, résume Jean-Laurent Poitou. Ce marché ne se résume plus à fournir des gadgets attractifs, il faut désormais proposer des services numériques innovants, sûrs et pratiques, offrant des modes de collaboration plus ouverts". Ce marché, désormais arrivé à maturité, n’est plus un moteur pour le secteur high tech grand public.

*Enquête menée entre octobre et novembre 2015 auprès de 28 000 consommateurs dans 28 pays (Afrique du sud, Allemagne, Arabie saoudite, Australie, Brésil, Canada, Chine, Corée du sud, Espagne, Émirats arabes unis, États-Unis, France, Hongrie, Inde, Indonésie, Italie, Japon, Mexique, Pays-Bas, Philippines, Pologne, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Russie, Slovaquie, Suède et Turquie). L’échantillon de chaque pays était représentatif de la population connectée, avec des sondés âgés de 14 à 55 ans et plus. L’enquête et la modélisation des données quantifient les perceptions des consommateurs sur les contenus, services et appareils numériques, les comportements d’achat, la préférence et la confiance dans les fournisseurs de services et l’avenir des modes de vie connectés.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA