Marchés

Les recettes de Michel et Augustin pour créer le buzz

CAMILLE HAREL |
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Michel et Augustin, la marque de produits d’épicerie, de boisson et d’ultrafrais, un tantinet déjantée, mène des opérations médiatiques dont les retombées et les échos sont immenses, notamment sur les réseaux sociaux. Il n'empêche que cela a pu parfois générer quelques ratés... Retour sur les tops et les flops !

Michel et Augustin, qui commercialise des produits d’épicerie, des boissons et de l’ultrafrais, a encore fait fort en termes d’opérations médiatiques. En juin 2015, deux trublions de Michel et Augustin se sont déplacés à Seattle aux Etats-Unis pour rencontrer... le PDG de Starbucks, Howard Schultz.  L'opération a fait le tour du Web ! Et ce juste quelques semaines après une campagne de recrutement dans le métro. Le moins que l'on puisse dire, c'est que la marque est active ! Voici comment ces opérations, spontanées selon Michel et Augustin, crée le buzz.

Michel et Augustin, dans le bureau du PDG de Starbucks, un succès !

Pour Starbucks, le buzz a été de grande ampleur. "Nous avons sous-estimé l’ampleur de notre opération. Les tweets affluaient tout le we avec le #AllezHowardunCafé", indique Sixtine d’Avout, à la communication de Michel et Augustin. Pendant tout son périple du vendredi 12 juin au dimanche 14 juin 2015, la marque a animé son site avec des vidéos pour faire vivre l’épopée aux internautes. Et en moins de 48h, les deux émissaires de Michel et Augustin ont réussi à rencontrer le PDG de Starbucks, Howard Schultz et à faire référencer leurs produits dans les Starbucks de New-York et de Seattle. La France et la Grande-Bretagne vont suivre à la rentrée de septembre 2015.

Voir une des vidéos :

Quand Michel et Augustin recrutent dans le métro parisien : top ou flop ?

Concernant la journée de recrutement dans le métro en avril 2015, le buzz a été similaire. Michel et Augustin a reçu près de 1 000 CV pour 12 postes à offrir. Après une journée de job dating qui s’est tenue dans les trois antennes du groupe (Paris, Lyon et New York), quatre postes ont été pourvus. Mais l’écho de cette journée a été énorme. La marque, qui a filmé ses péripéties dans le métro, a recueilli 1 million de vues en 10 jours ! Mieux qu’une campagne de publicité et à moindre frais !

Bad buzz de la présidentielle de 2012

Mais si certaines opérations rencontrent un franc succès, d’autres peuvent rater, à l’instar de celle initiative lancée pour la présidentielle de 2012. La marque avait mis en place, en édition limitée, des paquets de biscuits ou des pots de vache à boire, à l’effigie des candidats à l’Elysées : Nicolas et Carla, François et Valérie, Jean-Luc, Eva… Si l’initiative avait pour vocation d’être ludique, "plusieurs scandales sérieux ont éclaté en magasins (vaches à boire lancées sur les murs, hurlements...,). Nous sommes un peu dépassés par ces réactions un peu surréalistes. On temporise. Toutes nos excuses", avait fait savoir la marque à ses fans sur Internet...

Voir l'intégralité de l'opération Super-Héros.

Un fort taux d'engagenement

Cette expérience de 2012 n'a donc pas arrêté Michel et Augustin ! Avec un taux d’engagement proche de 7 % quand les homologues de la marque sont aux alentours de 0,5 %, Michel et Augustin sait que ce driver de communication, ludique, en apparence spontané, et décalé, plait à ses consommateurs. En faisant vivre ses aventures en temps réel, tout en les relayant via les réseaux sociaux, Michel et Augustin réussit son coup.
 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA