Les retailers face au défi des réseaux sociaux [Etude]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le temps que les consommateurs consacrent aux réseaux sociaux est si important que les retailers doivent tenir compte de cette donnée s’ils veulent gagner des parts de marché, d’après une étude réalisée par Pew Research Center et commentée par le magazine internet RETAILER.

Si le réseau social le plus utilisé reste Facebook, LinkedIn et Instagram enregistrent les plus fortes progressions en termes d’abonnés, tandis que Twitter stagne.
Si le réseau social le plus utilisé reste Facebook, LinkedIn et Instagram enregistrent les plus fortes progressions en termes d’abonnés, tandis que Twitter stagne.© Amir Kaljicovic - Fotolia

Comment les retailers doivent-ils être présents sur les réseaux sociaux ? Comment doivent-ils communiquer avec leurs fans et quels canaux doivent-ils privilégier ? Un nouveau rapport du Pew Research Center, une ONG spécialisée dans l’étude des comportements des consommateurs sur Internet, et publiée le 19 août 2015, encourage les commerçants à adopter une véritable stratégie digitale sur les réseaux sociaux afin d’atteindre davantage les consommateurs. Alors que 70% des utilisateurs de Facebook consultent ce réseau quotidiennement (59% pour les utilisateurs d’Instagram, 38% pour Twitter et 27% pour Pinterest), "les retailers doivent être désormais actifs sur les réseaux sociaux s’ils veulent atteindre leur consommateurs avec des messages marketing" précise le magazine internet RETAILER. En étudiant l’engagement des utilisateurs de réseaux sociaux par âge, sexe, origine ou encore niveau d’études, le Pew Research Center dégage les grandes tendances actuelles et les canaux favoris des consommateurs. Si le réseau social le plus utilisé reste Facebook, LinkedIn et Instagram enregistrent les plus fortes progressions en termes d’abonnés. Avec 23% d’utilisateurs aux Etats-Unis, Twitter stagne par rapport à 2014.

L’activité mobile, particulièrement populaire chez les jeunes adultes

Parmi les canaux que les enseignes et les marques doivent privilégier, la communication sur mobile apparaît comme essentielle, notamment via les applications de messagerie. 36% des propriétaires de smartphone déclarent utiliser des applications gratuites comme WhatsApp, Kik ou iMessage, un chiffre qui tend à augmenter chez les jeunes adultes. "Les résultats de ce rapport reflètent l'émergence importante et rapide des différents types d'outils de communication au service de besoins sociaux différents. Ces nouveaux outils ajoutent à un terrain déjà complexe et varié de l'interaction en ligne et mobile" conclut l’étude.

*Enquête téléphonique auprès de 1 907 adultes menées en mars et avril 2015 aux Etats-Unis. L'étude est disponible dans son intégralité sur www.pewinternet.org (en anglais).

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA