Les sacs plastiques, c’est fini à partir du 1er juillet

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dans deux jours, le 1er juillet 2016, les sacs plastique à usage unique ne seront plus distribués aux caisses des magasins. La ministre de l’Ecologie s’en félicite, E.Leclerc lance une campagne pour rappeler qu’il a abandonné les sacs de caisse il y a 20 ans…

La fin des sacs plastique permettra de lutter contre la pollution
La fin des sacs plastique permettra de lutter contre la pollution

Le sac de caisse en magasin, c’est fini. La loi qui les interdit devient effective vendredi 1er juillet. La ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, a réuni l’ensemble des acteurs concernés qui ont trouvé des solutions alternatives. principalement des sacs réutilisables (mais qui ne le sont pas toujours !) ou des sacs plastiques solides, voire des sacs en papier. Les distributeurs sont évidemment en première ligne, même si la transition semble largement opérée.

Des collectivités ont également reçu des subventions pour inciter les commerçants de centre-ville ou les marchés, afin d’anticiper la fin des sacs à usage unique. Il restera toutefois les sacs en plastique pour les fruits et légumes, dont l’interdiction est prévue à partir du 1er janvier 2017. Il ne restera alors que les sacs biodégradables, que des entreprises comme Limagrain fabriquent, ou les sacs en papier.

1996, la fin du sac de caisse… chez E.Leclerc

La date de fin des sacs a donné l’occasion à E.Leclerc de lancer une publicité moqueuse comme l’enseigne sait le faire, en publiant en pleine page dans les quotidiens une photo de Ségolène Royal datant de...1996. C’est l’année où l’enseigne a décidé de supprimer tous les sacs de caisse dans ses magasins ! Avec quelques belles résistances parmi les adhérents. Mais l’image de E.Leclerc y a incontestablement gagné : elle est la plus populaire non seulement pour ses prix, mais également en matière de développement durable !

"Eh oui, Madame Royal, c'était en 1996 et nous avions déjà supprimé nos sacs de caisse, peut-on lire sur la publicité. Légiférer pour interdire la distribution des sacs jetables dans tous les magasins français, cela fait 20 ans que nous l’avons proposé, cela a permis d’économiser 10 800 tonnes de plastique et réduit les risques de pollution liés à l’abandon des sacs en plastique dans la nature. Alors une loi, 20 ans plus tard ? Pourquoi pas, il n'est jamais trop tard pour bien faire!", s’amuse la publicité. L'enseigne lance par ailleurs un nouveau sac réutilisables illustrés avec les oeuvres de l'artiste Lorenzo Mattotti.

 

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA