Magasin du futur : 5 innovations digitales repérées au Fujitsu World Tour 2016

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Reconnaissance par identification veineuse (!), logiciel de calcul de prix selon la date de péremption, caisse hybride... Voici cinq innovations présentées à l’occasion du Fujitsu World Tour 2016, qui s’est tenu à Paris le 9 juin 2016 autour d’un concept imaginé par l’entreprise japonaise et baptisé "Human centric retail".

Fujitsu World Tour 2016
Fujitsu World Tour 2016© DR

A quoi ressemblera le magasin du futur ? Fujitsu est parmi ceux, nombreux, qui se posent la question. A l’occasion du Fujitsu World Tour 2016, qui s’est tenu à Paris le jeudi 9 juin 2016, le groupe japonais a imaginé tout un écosystème numérique dédié au retail. A noter que la société japonaise présente pour la première fois en France les dernières innovations des laboratoires de Recherche & Développement Fujitsu. Pour cela, elle a imaginé une "ville du Futur" avec plus de 100 démonstrations et réalisations autour de plusieurs thématiques : l’usine du futur, les transports intelligents, l’hôpital du futur et le magasin du futur. C’est dans ce laboratoire que Fujitsu teste des innovations dédiées au retail autour du thème "Human centric retail" avec un objectif : aider les retailers à personnaliser de nouveau la relation client, à très grande échelle et sur tous les canaux de vente en apportant la maturité du digital en magasin. Selon Fujitsu, le magasin du futur est celui dans lequel la relation client est repersonnalisée et au sein duquel les principes du digital sont mis en application. Ainsi, en connaissant mieux ses clients et ses assets (produits, offres...), le "retailer du futur " propose, au bon moment et au bon endroit, à ses clients des messages personnalisés.

1/PalmSecure Identification

C’est un système d’identification par empreinte veineuse. Ce dispositif utilise la technologie biométrique et authentifie les utilisateurs grâce aux veines de la paume de la main, se différenciant donc des scanners d'iris et lecteurs d'empreintes. Il est extrêmement difficile d'usurper une identité car les veines sont situées à l'intérieur du corps et qu'elles possèdent une multitude de caractéristiques différentes selon les individus. Le niveau de sécurité obtenu est donc très élevé. Cette technologie peut être combinée à d'autres méthodes d'authentification pour améliorer d'avantage la sécurité, comme un badge ou une carte (FUJITSU PalmSecure ID Match). Ainsi, les cartes copiées ou volées ne peuvent fonctionner, puisque l'utilisateur est lui aussi vérifié. Le dispositif est composé d'un écran tactile, d’une carte avec un processeur intégré et d’un lecteur multicarte.

2/L’information transmise via la lumière LED

En point de vente, dans un rayon ou en tête de gondole, un produit est illuminé par un projecteur à LED raccordé à un boîtier convertissant un signal numérique en un signal lumineux. Via l’application mobile de l’enseigne qui capture cette lumière lorsque l’appareil photo pointe sur la référence, ici une robe, des informations apparaissent, comme le prix, les composants ou encore les tailles et couleurs disponibles. Cette technologie de communication digitale peut être également utilisée pour acheter la référence en déclenchant un système de paiement mobile et la récupérer ensuite par click and collect. Cette solution permet de personnaliser l’information tout en laissant une grande liberté au client (information on-demand).

3/La gestion des stocks Front Office et Back Office via la technologie RFID

Le principe est simple. L’article est doté d’une puce RFID (Radio Frequency Identification) afin de pouvoir le géolocaliser en surface de vente. Déjà très utilisée dans le secteur industriel, cette technologie permet au retailer de bénéficier, en temps réel, d’une parfaite visibilité de ses produits. L’impact "service client" est immédiat puisque les équipes de vente en magasin peuvent, grâce à cette solution, se montrer beaucoup plus réactives et efficaces. L’optimisation du merchandising et des stocks est aussi facilitée, en magasin mais aussi en entrepôt.

4/Dynamic Store Management

Principalement destinée au marché de l’alimentaire, cette solution logicielle permet d’optimiser les ventes des produits périssables en recalculant, en temps réel, le prix des références selon de multiples critères : la date de péremption des produits, l’historique des ventes du produit, les niveaux de stocks en magasin... Disposant d’un  canal de communication lui permettant de s’interfacer avec l’environnement logiciel existant du magasin, cette solution collecte l’ensemble des données et paramètres liés à la vente et à l’approvisionnement du magasin. La corrélation de tous ces paramètres permet de construire un modèle de prédictions pour optimiser la gestion des pertes, des ruptures de stock éventuelles, des promotions et de l’agencement des rayons (facing). Démonstration avec la vidéo ci-dessous (en anglais).

5/La caisse hybride U-Reverse

Cette caisse U-Reverse est une caisse classique à laquelle est intégrée une caisse libre-service. Deux minutes sont nécessaires pour passer la caisse traditionnelle en mode libre-service. Les clients peuvent passer eux-mêmes leurs articles en caisse en les scannant et en payant leurs achats selon le mode de paiement de leur choix. La caisse reste ouverte tout au long de la journée, lors des pics d'affluence ou pendant les périodes creuses, tandis que le nombre des employé(e)s de caisse reste identique. Une solution qui a déjà été testée par Auchan.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA