Malgré un contexte laitier difficile, Savencia signe une belle année 2016

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le groupe familial Savencia Fromage & Dairy, qui a œuvré dans un contexte mondial compliqué en 2016, enregistre des résultats satisfaisants. Il publie un chiffre d'affaires de 4,4 milliards d'euros, en recul de 0,5 %, dû aux effets de change, mais en progression de 2,2 % en organique. Il mise sur la valorisation de ses marques et sur l'international pour continuer à gagner en compétitivité.

Savencia enregistre un chiffre d'affaires de 4,4 milliards d'euros en recul de 0,5 % pour son exercice 2016
Savencia enregistre un chiffre d'affaires de 4,4 milliards d'euros en recul de 0,5 % pour son exercice 2016

« Nous avons vécu dans un environnement instable en 2016 avec une récession en Amérique Latine, un effet devise défavorable, l'embargo russe et une baisse des importations sur la scène mondiale. La crise a touché l'ensemble du marché », explique Jean-Paul Torris, directeur général de Savencia. Pourtant, le groupe familial, qui exporte 58 % de son activité, termine bien l'année 2016. Son chiffre d'affaires de 4,4 milliards d'euros recule de 0,5 %, dû aux effets de change mais enregistre une croissance organique de 2,2 %. La rentabilité opérationnelle courante se situe à 187 millions d'euros (+23 %) et le résultat net part du groupe à 104 millions d'euros (+83 %). Par ailleurs, le niveau d'endettement est en recul de 12 % à 340 millions d'euros. « Nous assistons à une croissance rentable et satisfaisante », ajoute Jean-Paul Torris.

La stratégie du glocal

Une bonne santé du groupe s'explique par la stratégie à plusieurs volets. En effet, le portefeuille est composée de marques patrimoniales comme Caprice des Dieux, qui a fêté en 201 ses 60 ans, Saint Albray ou encore Le Rustique, qui se sont adaptées aux usages modernes comme le développement du snacking. Savencia a ainsi fait évoluer ses produits vers une consommation nomade avec un packaging spécifique. Par ailleurs, le groupe utilise son savoir-faire global pour décliner des marques locales, ce qu'ils appellent en interne : le glocale. « Il faut créer des spécialités fromagères adaptées à chaque pays en véhiculant le concept de la French Touch. Ainsi, cohabitent des griffes locales à côté des marques mondiales », ajoute Jean-Paul Torris. Par ailleurs, conscient de l'attente de naturalité des consommateurs, Savencia commence à se tourner vers le bio avec le lancement de Carré Frais Bio et du Mottin Charentais Bio en 2016. « La conversion des producteurs est longue et nous devons développer notre collecte de lait bio. Cette activité est encore significative à l'échelle du groupe », indique-t-il.

32 millions d'euros pour les éleveurs

Dans le contexte économique actuel, Savencia a fait le choix de soutenir ses producteurs. En effet, il a dégagé une enveloppe de 32 millions d'euros, qui s'ajoute aux tarifs négociés des contrats, afin d'assurer un revenu décent aux éleveurs laitiers. Savencia les accompagne également vers une production laitière durable avec le plan Horizon 360° pour une meilleure gestion des ressources, le management de l'exploitation, l'autonomie financière de la structure... « La France manque de compétitivité et il est nécessaire de prendre des mesures structurelles », indique Robert Brzusczak, directeur général adjoint chez Savencia.

Miser sur l'international

Pour l'avenir, le groupe est conscient que la croissance va être tirée par l'international. En effet, le poids de la France continue de diminuer pour atteindre 29,7 % du chiffre d'affaires total du groupe (-3 % depuis 2014), quand les autres pays européens représentent 30,6 % de chiffre d'affaires (+4,2 % depuis 2014). Mais Savencia sait que l'année 2017 va encore être délicate. Il va falloir maîtriser les cycles de hausses des matières premières. Il appelle également la distribution a stopper la guerre des prix, destructrice de valeur.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA