Mini-remaniement, Emmanuel Macron et Michel Sapin restent à Bercy

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le remaniement ministériel limité à l'entrée des Verts au gouvernement et au remplacement de Laurent Fabius par Jean-Marc Ayrault n'a pas touché Bercy : Emmanuel Macron, Michel Sapin, Christian Eckert, Axelle Lemaire et Martine Pinville conservent leur poste. Idem à l'Agriculture pour Stéphane Le Foll, dont on disait pourtant qu'il était partant.

Emmanuel Macron reste à Bercy et pourra continuer à émettre une musique à part sur les réformes
Emmanuel Macron reste à Bercy et pourra continuer à émettre une musique à part sur les réformes

Le remaniement ministériel est surtout d'ordre politique. Il fallait remplacer Laurent Fabius au Quai d'Orsay, c'est fait avec l'ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault. Et faire entrer des Verts, c'est le cas d'Emmanuelle Cosse comme ministre du Logement à la place de Sylvia Pinel, mais aussi de Jean-Vincent Placé et de Barbara Pompili, en tant que secrétaires d'Etat. Mais surtout, la citadelle de Bercy n'a pas bougé d'un millimètre lors de ce remaniement. 

Le ministre le plus populaire reste

Ainsi, le grand maître des lieux, Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics, et le secrétaire d'Etat Christian Eckert, sont confirmés dans leurs fonctions. Et surtout, le ministre le plus populaire aux yeux des Français reste aussi. Emmanuel Macron conserve précisément le même périmètre, avec à ses côtés Martine Pinville au Commerce et Axelle Lemaire à l'économie numérique. Une stabilité rare à Bercy, qui a eu l'occasion, lors de remaniements, à voir ses têtes d'affiche disparaître. 

Autre surprise, Stéphane Le Foll, que l'on disait fatigué par les crises successives qu'il doit tenter de résoudre, reste à son poste. Il sera donc aux côtés de François Hollande et Manuel Valls lors du prochain Salon de l'Agriculture, traditionnel rendez-vous des hommes politiques. Il conserve également son rôle de porte-parole du gouvernement. Par ailleurs, Jean-Yves Le Drian, sur lequel comptaient les exploitants agricoles en tant que nouveau président de région Bretagne, reste finalement ministre de la Défense. Il n'aura donc pas trop le temps de s'occuper du dossier porc, boeuf et lait. 

Ce que feront les Verts...

Que feront les Verts ? Outre Emmanuelle Cosse chargée du Logement, Jean-Vincent Placé est en charge de la "simplification administrative", et Barbara Pompili s'occupera des relations internationales sur le climat et la biodiversité. Côté Verts, François Hollande n'a pas hésité sur le nombre. A noter le maintien de Ségolène Royal au ministère de l'Ecologie, le départ de Fleur Pellerin de la culture. Marylise Lebranchu, ex-ministre de la Fonction publique, proche de Martine Aubry, quitte également le navire gouvernemental. Un remaniement très limité, finalement.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA