Montfort devrait racheter Rougié-Bizac

Hakim Bendaoud |
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

RÉTROSPECTIVESelon le magazine LSA du jeudi 12 juillet, Montfort (129 millions d'euros de CA) serait sur le point de racheter Rougié-Bizac, n°1 mondial du foie-gras avec 4 millions de canards transformés par an.

La filiale de la coopérative agricole Pau-Euralis, un temps en compétition avec Labeyrie (Suez Industries), devrait prendre le contrôle de son homologue Rougié-Bizac International et de l'ensemble de ses sites de production (5 au total). Les principaux intéressés n'ayant pas souhaité s'exprimer sur le sujet, les modalités de la transaction ne sont pas encore connues. Toutefois, la proie affichant une bonne santé financière - 5 millions d'euros de résultats net pour 122 millions d'euros de CA), il n'est pas impossible que l'opération se fasse en partie par échange d'actions. L'actuel patron de Rougié-Bizac, Gabriel Bonnin, conserverait les commandes et une partie significative du capital de l'entreprise, au moins pendant les prochaines années. Si l'opération se concrétise, le nouvel ensemble affichera alors un chiffre d'affaire supérieur à 250 millions d'euros, uniquement dans le foie gras. Les détails de la transaction sont développés dans le prochain numéro de LSA, à paraître demain, jeudi 12 juillet.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA