[MWC 2016] Les 5 points et les 5 tweets à retenir du Mobile World Congress 2016

Aude Chardenon |
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le Mobile World Congress s’achève à Barcelone le 25 février 2016. L’occasion de revenir sur les principales annonces faites lors de ce rendez-vous incontournable des professionnels du mobile, mais également sur les anecdotes qui ont ponctué ces 4 jours dédiés à l’innovation et aux technologies sous le maître mot "Mobile is everything". Notre retour de salon via Twitter.

M-paiement, produits connectés et 5G ont été les grands axes du Mobile World Congress 2016.
M-paiement, produits connectés et 5G ont été les grands axes du Mobile World Congress 2016.© Stéphanie Mundubeltz-Gendron

De nouveaux smartphones qui cherchent à se différencier

Si les grands fabricants mondiaux, tels Samsung avec le Galaxy S7 et S7 Edge et LG avec le LG G5, ont fait le show avec des nouveautés remarquées qui veulent clairement concurrencer l’iPhone, on constate une montée en gamme de constructeurs sur le terrain de l’innovation. Résultat : sur un marché désormais mature, l’offre se fait plus homogène en termes de technologies et plus différenciante en termes de fonctionnalités. Sony Mobile a créé la surprise avec la nouvelle gamme Xperia X. Le Xiaomi Mi5 s’est fait remarquer par sa légèreté et l’intégration d’un capteur d'empreintes. D’autres acteurs tels que Wiko montent au créneau pour bousculer les leaders du marché des smartphones avec de nouveaux terminaux proposant la reconnaissance digitale. Conséquence de cette intrusion, dont les entreprises chinoises ont fait leur spécialité : une guerre des prix plus franche sur l’entrée et le moyen de gamme, mais aussi un accès à la technologie par le plus grand nombre. Par ailleurs, l’autonomie et l’étanchéité ont également été au cœur de la réflexion des fabricants, qui semblent aujourd’hui privilégier des appareils pratiques et faciles à utiliser dans le quotidien.

Les objets connectés, pari des startup et des grands fabricants

C’est évidemment la tendance de cette édition 2016 et la majorité des fabricants ont présenté des innovations connectées. L’IoT a été  au centre de nombreuses conférences, keynotes et  des nouveautés produits lancées par les constructeurs à l’occasion de ce congrès : Alex, un capteur qui surveille la position de la nuque ; Picore, un capteur connecté qui réduit les pesticides dans les vignes ; une balise GPS ultra-miniaturisée made in France… Les start-up ont profité du plus grand salon mondial du mobile pour vanter les qualités de leurs objets connectés sur des niches parfois délaissées par les grands groupes. A noter que nombreux sont à miser sur les casques de réalité virtuelle ou augmentée, à commencer par les géants du mobile : Sony a annoncé la prochaine sortie de son PlayStation VR, HTC va livrer en avril 2016 les premiers HTC Vive, Samsung a profité de sa conférence de presse pour présenter son nouveau Galaxy S7 avec le Gear VR. Quant aux lunettes 360 VR de LG, elles présentent la particularité de fonctionner avec un écran indépendant. Mais cet essor de produits doit être accompagné par des contenus applicatifs à la hauteur et un écosystème bien pensé pour être une réussite.

Le paiement mobile au cœur des nouvelles stratégies

Les grands acteurs du paiement étaient bien sûr présents au Mobile World Congress. Les secteurs bancaires et du commerce ont beaucoup à gagner avec le développement du paiement numérique sur les terminaux mobiles et les grandes entreprises technologiques sont mobilisées pour proposer les solutions les plus adaptées au m-paiement. La keynote de Dan Schulman a été l’occasion d’annoncer l’intégration de PayPal sur Facebook Messenger et Uber, ainsi que de nouveaux partenariats avec les opérateurs de services mobiles Vodafone et America Movil. Mastercard a officiellement annoncé le paiement mobile par selfie dès l'été 2016. Visa a annoncé pour sa part le lancement d’un service de paiement spécifiques aux constructeurs automobiles. Baptisé Visa Token Service et réalisé en partenariat avec Honda et ParkWhiz, ce dispositif prend la forme d’un bouton de paiement relié à une application. Celle-ci peut détecter le niveau du plein d’essence qui vient d’être effectué ou encore calculer la durée de stationnement et son montant.

La 5G, à définir… et à construire

Si Nokia l’a annoncée dès cette année par la voix de son CEO, Rajeev Suri, et que le Suédois Ericsson table davantage sur 2017, la norme 5G sera selon l’avis de tous plutôt finalisée pour… 2020. Haut débit, connectivité rapide, communication entre les machines, véhicules connectés, réseaux cloud : la 5G a été au cœur des débats de cette édition 2016. Le salon a été le lieu de nombreuses démonstrations pour incarner la puissance et le potentiel du très haut débit sans fil. Intel a annoncé de multiples partenariats avec Ericsson, LG Electronics, Nokia ou encore Verizon avec pour objectif d’accélérer le développement de la 5G. Facebook, qui souhaite la développer en partenariat avec les opérateurs télécoms, a annoncé un nouveau projet, baptisé le Telecom Infra Project (TIP), dont l’objectif est de développer les infrastructures télécoms qui pourront demain permettre le déploiement de ce nouveau réseau.

La surprise de Mark Zuckerberg

Si la présence de Mark Zuckerberg était attendue le 22 février, date à laquelle le patron de Facebook devait tenir une keynote, son apparition lors de la conférence Samsung, tenue la veille, a fait sensation. Alors que le public découvrait les tout nouveaux Samsung S7 et Samsung S7 Edge via le casque de réalité virtuelle, Mark Zuckerberg est entré sur la scène du CCIB (Centre Convencions Internacional Barcelona) avant que chacun ne le découvre, une fois le casque retiré. Un moment immortalisé par une photo reprise massivement sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter et sur Facebook. Une photo qui a ravivé les craintes de certains sur la virtual reality...

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
media
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA