Neutrogena lance son masque de luminothérapie anti-acné en France

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Neutrogena se développe sur l’électrobeauté avec un masque de luminothérapie. L’appareil aide à combattre l’acné. Il arrive mi-juin 2017 au rayon hygiène-beauté des grandes surfaces.

Neutrogena lance en France son premier masque de luminothérapie pour lutter contre l'acné.
Neutrogena lance en France son premier masque de luminothérapie pour lutter contre l'acné.© Neutrogena

Décidément, l’électrobeauté délaisse de plus en plus le rayon électroménager  pour s’épanouir dans les linéaires hygiène-beauté des grandes et moyennes surfaces. Ce mois-ci, un nouvel appareil fait son entrée parmi les soins du visage pour adolescents. Il s’agit un masque de luminothérapie pour traiter l’acné légère à modérée. Une innovation signée Neutrogena. « La luminothérapie est utilisée depuis une dizaine d’années par les dermatologues. Aujourd’hui, nous rendons cette technologie accessibles au plus grand nombre en vendant notre appareil en GMS à un prix abordable », explique Carine Hardy, chef de projets au département recherche & développement de Johnson & Johnson.

Un traitement anti-bactérien et anti-inflammatoire

Le masque est couvert de LED diffusant de la lumière bleue (430 nm) ou de la lumière rouge (630 nm). « La luminothérapie utilise la lumière visible donc le masque ne diffuse aucun UV, souligne Carine Hardy. La lumière bleue a un effet antibactérien. La lumière rouge réduit, elle, l’inflammation. » Neutrogena a réalisé une étude clinique sur 52 sujets. Dès la première semaine, des résultats étaient visibles pour 40% des sujets quant à l’état de la peau selon la marque. « Au bout de 12 semaines, 94% d’entre eux avaient une peau plus lisse et 98% avaient moins d’éruptions », ajoute Carine Hardy. Des résultats obtenus avec une utilisation quotidienne du masque. « La séance dure seulement dix minutes. Le masque est léger (400 g) et grâce à la fente de visibilité, il est possible de faire autre chose pendant le traitement », explique Carine Hardy.

Déjà commercialisé aux Etats-Unis, le dispositif médical débarque donc maintenant en France. Le coffret comprenant le masque et un "activateur" ont un prix de vente conseillé (PVC) de 59,90 euros. "L’activateur" est une sorte de batterie alimentée par 4 piles alcalines AA qui permet de faire fonctionner le masque. Celui-ci fournit assez d’énergie pour 30 séances de luminothérapie. « Au-delà, on ne peut pas garantir qu’il fournisse la même puissance pour les LED et le traitement ne serait pas aussi efficace », assure Carine Hardy. Au bout de 30 séances, il faut donc racheter un activateur au PVC de 19,90 euros. C’est donc un consommable assez cher. Neutrogena a prévu un programme de recyclage de ces activateurs. La marque a principalement prévu de communiquer à la rentrée sur cette innovation via le digital. En GMS, Neutrogena est leader sur le marché des soins des peaux à imperfections.

Vidéo expliquant le fonctionnement du masque (en anglais) :

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

1 commentaire

pinto

20/06/2017 20h19 - pinto

bonjour ou peut on trouver ce masque en France ? cordialement

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA